5 minutes pour comprendre le Cloud computing

Temps de lecture : 4 minutes

En bref :    

Le Cloud computing s’appuie sur la décentralisation des ressources IT pour offrir un service à très grande valeur ajoutée aux entreprises.  

Plusieurs types de Cloud existent (public, privé, et hybride) ainsi que différentes offres (IaaS, PaaS, SaaS) avec de nombreux avantages à la clé : 

  • - économies 
  • - performances 
  • - flexibilité et mobilité 
  • - fiabilité 
  • - sécurité  

 
Adopté par un nombre croissant d’entreprises, le Cloud computing est une technologie qui permet de décentraliser le stockage des ressources numériques. De quoi parle-t-on exactement ?  Et comment ça marche ?  

Le Cloud computing est en train de prendre le monde d’assaut. Selon le cabinet Statista,  les services cloud pourraient cumuler un chiffre d’affaires de 167 milliards de dollars fin 2021 au niveau mondial, en très nette progression par rapport à l’année précédente. C’est une véritable lame de fond qui bouscule la façon dont les entreprises gèrent leurs ressources IT. 

Et ce n’est très certainement qu’un début. Avec une croissance annuelle à deux chiffres, le marché du cloud pourrait croître de 287 milliards de dollars supplémentaires d’ici 2025, selon ReportLinker.  

Infrastructure, cloud privé, cloud public, cloud hybride, SaaS, PaaS, IaaS, serveurs, stockage… Avec un tel succès, il est devenu important de comprendre ce qu’est le Cloud computing.  

Comment ça marche ? 

Le Cloud computing permet de décentraliser l’ensemble des ressources IT d’une organisation – serveurs, applications, logiciels, datas – et de les stocker dans une infrastructure externe, généralement un data-center, exploitée par un fournisseur de services Cloud.  

Les ressources IT sont alors dématérialisées puis mises à disposition des utilisateurs selon leurs besoins et accessibles à tout moment sur internet par ces derniers. Cette technologie de stockage présente énormément d’avantages, et notamment celui de procurer une grande agilité numérique aux organisations. 

Juin
29
10h00
Résumé des annonces sécurité Microsoft durant… Vous n’avez pas pu assister à la conférence RSA ? Retrouvez dans ce webinar un résumé des nouveautés sécurité, conformité et identité annoncées par Microsoft durant la conférence RSA présentées en détail par nos experts. Visionner En savoir plus

Plusieurs types de cloud computing 

 

Cloud public 

Un Cloud public est un service Cloud partagé par plusieurs entreprises qui bénéficient toutes de la même infrastructure. Actuellement, c’est la solution la plus répandue.  

Cloud privé 

Par opposition au Cloud public, un Cloud privé est un service cloud à destination d’une seule entreprise, et qui n’est pas donc pas ouvert aux autres organisations. C’est un Cloud interne qui fonctionne en circuit fermé. L’entreprise qui l’utilise en est la seule bénéficiaire.  

Cloud hybride 

Comme son nom l’indique, le Cloud hybride combine des éléments de Cloud privé et public. Il s’agit d’une solution de plus en plus populaire car elle procure aux entreprises une plus grande flexibilité pour répondre à leurs besoins informatiques. 

Lire aussi 5 prédictions pour le futur du Cloud

Plusieurs types d’offres 

 

IaaS  (Infrastructure as a Service) 

L’IaaS permet aux utilisateurs de stocker et d’utiliser l’ensemble des ressources IT dans le Cloud grâce à des environnements automatisés et évolutifs qui offrent un degré élevé de contrôle et de flexibilité. 

PaaS (Platform as a Service) 

Le PaaS a été pensé pour faciliter la vie des développeurs. C’est une plateforme cloud qui permet aux entreprises de créer, de personnaliser et de déployer des applications.  

SaaS (Software as a Service) 

Les services d’application cloud – software en anglais – permettent aux utilisateurs d’héberger et d’utiliser applications et logiciels dans le Cloud.  

Cloud solutions IAAS PAAS SAAS

Replay
Tirez-vous parti de l’opportunité que représente le modèle SaaS ?

Migration vers un modèle SaaS : une opportunité à forte valeur ajoutée pour les ISV.

Télécharger

De nombreux avantages 

Les solutions basées sur le cloud constituent un modèle innovant qui permettent aux entreprises de faire des économies d’échelle, de gagner en performance, en flexibilité et en mobilité, de même qu’en fiabilité et en sécurité. Énormément de bénéfices donc.  

Économies  

Avec le Cloud, comme on l’aura compris, plus besoin de serveurs, ni d’aucune infrastructure numérique complexe en interne. Et plus besoin de se soucier des mises à jour ou de l’évolutivité du matériel qui sont prises en charge par le fournisseur et comprises dans l’abonnement. Plus besoin de se soucier non plus des limites de stockage qui sont presque illimitées… Cette solution fait donc économiser de l’argent sur les investissements IT. 

En outre, opérer dans le Cloud signifie adopter un modèle de paiement à l’usage, ce qui signifie que les entreprises ne payent que pour les services informatiques qu’elles consomment réellement.  

Enfin, les solutions cloud sont particulièrement abordables pour les petites entreprises qui n’ont pas le capital nécessaire pour créer et gérer leurs propres infrastructures informatiques.  

Performances 

Le Cloud permet aux équipes informatiques d’être déchargées des opérations de maintenance. Elles peuvent ainsi se concentrer sur des tâches plus stratégiques. De plus, les mises à niveau du matériel régulièrement opérées par les fournisseurs permettent aux entreprises de bénéficier d’une connexion plus rapide et d’un temps de latence réduit.  

Flexibilité et mobilité 

Comme n’importe quel service sur internet, le Cloud est disponible depuis n’importe ou dans le monde et en permanence. Il suffit simplement de s’y connecter. Ainsi, les ressources IT d’une entreprise sont accessibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 aussi bien par un collaborateur qui télétravaille que par celui qui est à son bureau.  

Par ailleurs, cette grande souplesse dans l’utilisation des ressources IT est un atout pour que les équipes puissent collaborer plus facilement entre elles.  

Fiabilité 

Un service Cloud est généralement beaucoup plus fiable qu’une infrastructure informatique interne, avec moins de temps d’arrêt ou d’interruptions de service. La plupart des fournisseurs offrent une assistance 24h sur 24 et 7 jours sur 7 et une disponibilité du service garantie à plus de 99,9%. 

De plus, les ressources IT sont la plupart du temps sauvegardées dans une infrastructure miroir pour éviter toute perte accidentelle de données. La sauvegarde Cloud est un gage de pérennité pour les ressources IT d’une entreprise.  

Sécurité  

Comme pour tout service digital, l’aspect sécurité fait partie de l’équation. A ce titre, les fournisseurs de services Cloud proposent les dernières technologies en matière de protection informatique afin contrer les cyber-attaques.   

Au menu, gestion de l’identité et des accès, prévention, détection et atténuation des menaces, application des bonnes pratiques…   

Si l’on considère que le volume des données pourrait augmenter de 350 % tous les ans jusqu’à atteindre 2142 milliards de milliards d’octets en 2035, selon l’IDC ((International Data Corporation), le Cloud et ses capacités de stockage quasi illimitées semble promis à un bel avenir. L’histoire ne fait que commencer.  

Lire aussi Hybride, multicloud ou local… Comment affiner sa stratégie cloud ?

Questions fréquentes

Qu’est-ce que le cloud computing ?

Le Cloud computing permet de décentraliser l’ensemble des ressources IT d’une organisation – serveurs, applications, logiciels, datas – et de les stocker dans une infrastructure externe, généralement un data-center, exploitée par un fournisseur de services Cloud. Les ressources IT sont alors dématérialisées puis mises à disposition des utilisateurs selon leurs besoins et accessibles à tout moment sur internet par ces derniers.

Quels sont les avantages du cloud computing ?

Cette technologie de stockage présente énormément d’avantages, et notamment celui de procurer une grande agilité numérique aux organisations.

Quels sont les différents types de cloud computing ?

Il existe trois grands types de services cloud :
– le IaaS (Infrastructure as a Service) qui permet aux utilisateurs de stocker et d’utiliser l’ensemble des ressources IT dans le Cloud.
– Le PaaS (Platform as a Service), pensé pour faciliter la vie des développeurs. C’est une plateforme cloud qui permet aux entreprises de créer, de personnaliser et de déployer des applications.
 – Le SaaS (Software as a Service), qui permettent aux utilisateurs d’héberger et d’utiliser applications et logiciels dans le Cloud.