Transformation digitale des banques et assurances

Temps de lecture : 4 minutes

Poussés par la transformation digitale, les secteurs de la banque et de l’assurance sont en pleine mutation et doivent faire face à des défis hétérogènes : digitalisation et personnalisation de l’expérience client, demandes de stratégies RSE concrètes du grand public, défis en matière de cybersécurité ou de business models émergents. 

Comment la technologie peut-elle soutenir le travail du secteur de la finance et en particulier celui des banquiers et assureurs ? Nous avons identifié plusieurs tendances digitales essentielles en 2022 pour le secteur grâce à l’analyse de Philippe Poirot, Directeur de la stratégie marketing et des offres pour le secteur banques et assurances de Microsoft France.  

Comment assurer la transformation digitale des banques et assurances ?  

Dans le secteur de la finance, l’importance de la transformation digitale a pris un nouveau tournant dès le premier confinement au mois de mars 2020. L’évolution des usages des clients en matière de gestion de leurs comptes ou de paiement numérique (généralisation du sans-contact, mais aussi forte croissance du paiement en ligne ou mobile) s’est confirmée au cours des deux dernières années. Au sein des banques et assurances, l’accélération de son adaptation digitale pour répondre aux demandes de la clientèle et aux nouveaux enjeux de la transformation digitale semble plus que jamais nécessaire.  

Accélérer son adaptation digitale  

Dans ce contexte, comment s’assurer une transformation digitale réussie ? Selon Philippe Poirot, l’année 2021 a permis aux banques de générer un résultat net important grâce à plusieurs facteurs – activité soutenue des marchés financiers, nombreuses fusions acquisitions, taux bas, etc.  

Dans la perspective d’une optimisation de son ROI dans le secteur numérique, l’investissement dans une plateforme Cloud comme Azure devient un levier majeur. L’appropriation du Cloud permet de piloter les dépenses à l’usage, renforcer la résilience, la sécurité de ses systèmes et valoriser ses données en les exploitant avec les nombreux outils d’intelligence artificielle de Azure AI ou de la Power Platform. Microsoft Cloud for Financial Services répond par ailleurs aux exigences des réglementations bancaires partout dans le monde. 

En parallèle, les investissements doivent reposer prioritairement sur la cybersécurité – notamment depuis l’essor du télétravail et de la multiplication des ransomwares.  Mais également sur l’accélération de la transformation digitale autour de la relation client et la création de nouveaux modèles d’affaires.  

Imposer des modèles purement digitaux  

Les modèles purement digitaux ont le vent en poupe auprès de la clientèle et les investisseurs misent dessus. En témoigne la capitalisation de Revolut, qui a atteint les 33 milliards de dollars et a dépassé en juin 2021 celle de plusieurs grandes banques européennes. Par ailleurs, selon une étude du cabinet Bain & Cie (2021),  suite à la crise sanitaire, un client sur deux serait prêt à passer à une relation bancaire entièrement numérique.  

Pour soutenir le développement de ces processus digitaux, Microsoft a accompagné de grands groupes financiers en s’appuyant sur la force de Microsoft Azure. Citons par exemple l’accompagnement d’AXA dans la création d’une plateforme internationale de santé pour simplifier le parcours de soin du patient. Également, l’accompagnement  dans la création de Flowe, une banque en ligne d’un grand groupe italien. Celle-ci a été construite technologiquement en moins de neuf mois, grâce au Cloud Azure et une approche Best of Breed en termes de solutions fonctionnelles.  

Livre Blanc
Guide pour les institutions financières qui adoptent le cloud public

Cet Ebook fournit des conseils complets, qu’il s’agisse des protections de sécurité fiables ou des avantages d’une solution de cloud hybride.

Télécharger

Une transformation digitale des banques et assurances à plusieurs niveaux  

La place de l’humain et de la RSE sont à considérer dans cette transformation digitale du secteur de la finance. Les nouveaux processus digitaux doivent s’accompagner d’un regard tourné vers les nouveaux talents, notamment ceux issus de la French Tech.  

L’humain au coeur de la transformation digitale 

La conciliation du digital et des exigences humaines, notamment en termes de conseil, est essentielle à l’heure du tout numérique. Plusieurs données le démontrent : une étude du BCG réalisée en 2020 a mis en exergue que 20% des clients de banques françaises ne souhaitent plus (ou peu) revenir en physique dans leurs agences. Tandis que l’indice de satisfaction client (NPS) pour le secteur bancaire en France, négatif entre 2013 et 2019, a augmenté de sept points durant la pandémie grâce au digital, selon une étude Bain & Company.  

Les clients semblent donc placer les échanges et les outils digitaux au cœur de leurs attentes. Pour répondre à ces demandes et continuer d’attirer de nouveaux clients, les banquiers et assureurs doivent eux-mêmes s’adapter à ces exigences : la formation des collaborateurs, l’utilisation d’outils de travail à distance comme Microsoft Teams, l’usage et la maîtrise de nouveaux outils d’analyse et de reporting comme Power Automate sont autant d’atouts permettant d’accélérer la transformation digitale au sein des organisations et parfaire indirectement la relation à la clientèle.  

Lire aussi Pourquoi développer nos compétences numériques est devenu essentiel ?

Garder et attirer les talents 

La capacité à tirer profit de l’écosystème de la FrenchTech peut également apporter une valeur ajoutée aux capacités d’innovation des entreprises du secteur bancaire et des assurances. Accompagner ces futurs champions de l’économie, valoriser les acquisitions et travailler avec les start-ups de la Fintech et de l’Insuretech pour accélérer sa transformation digitale est une nécessité pour le futur du secteur.  

Des stratégies RSE concrètes 

En parallèle, adapter sa culture et son environnement de travail est essentiel pour rester attractif. La RSE, la flexibilité au travail et vis-à-vis des clients, l’engagement sociétal et l’épanouissement des collaborateurs doivent faire partie des réflexions du secteur.  

Dans le secteur de la finance, la gestion des portefeuilles d’actifs et les financements doivent tenir compte des critères ESG. L’utilisation de systèmes basés sur le Cloud comme Azure permet en ce sens de piloter sa consommation à la demande et limiter ainsi son empreinte carbone. Il est également possible grâce aux solutions Data et IA de Microsoft Azure de définir et exploiter plus rapidement la taxonomie des produits et leur impact carbone. 

Pour continuer à maintenir leur transformation dans les années à venir, ces éléments devront être pris en compte par le secteur de la finance. Autant de défis digitaux auxquels il faudra répondre pour s’assurer la confiance de la clientèle et l’épanouissement de l’entreprise.

Livre Blanc
Le développement durable est bénéfique aux entreprises 

Découvrez pourquoi le développement durable est bénéfique pour les entreprises ainsi que les mesures à instaurer pour accélérer le parcours de votre organisation vers le développement durable.

Télécharger