Déploiement de Windows 10 : comment profiter des nouveaux outils ?

Temps de lecture : 1 minutes

Soyons honnête, la mise à jour d’un système d’exploitation est souvent perçue comme un travail fastidieux, avec des tâches répétitives (sauvegarde, composition de master, déploiement, restauration des données..) et parfois lourdes à configurer. Une perception qui pourrait bien évoluer avec le déploiement de Windows 10.

De nouveaux outils et process accompagnent en effet Windows 10 pour simplifier sensiblement ce travail, qu’il s’agisse de mettre à jour une machine existante ou de configurer un nouveau PC.

Le process traditionnel de mise à jour
Le process traditionnel de mise à jour

Dans le cadre d’une mise à jour, scénario recommandé pour les machines existantes, les outils déjà connus tels que Microsoft Deployment Toolkit (MDT) et System Center Configuration Manager (SCCM) ont été revus.

Résultat, le process d’upgrade « in place » est simplifié avec des séquences de tâches prêtes à l’emploi jusqu’à la vérification finale une fois la mise à jour appliquée. Attention l’upgrade « in place » n’est pas jouable pour toutes les configurations et tout particulièrement si l’entreprise souhaite appliquer un master modifié.

Le process simplifié avec le nouvel outil WICD

Pour les nouvelles machines, tout repose sur un nouvel outil de déploiement de Windows 10 : Windows Imaging and Configuration Designer (WICD). But du jeu : paramétrer un fichier de provisionning qui, appliqué sur le PC sorti d’usine, en fera un PC configuré pour l’entreprise et cela sans avoir à recomposer une image.

Ebook

Cinq tactiques pour améliorer la sécurité dans la santé

La transformation numérique passe aussi par une amélioration de la sécurité, surtout lorsqu’on traite des données patient très sensibles. Protéger vos données et respecter les réglementations !

Télécharger

Exploration des différents scénarios de déploiement et démonstrations avec Antoine Journaux et Stéphane Saunier, tous deux spécialistes avant-vente Windows.