Collaboration et productivité améliorée chez les sapeurs-pompiers

Comment créer un esprit d’équipe et travailler efficacement quand vos 4 000 collaborateurs sont répartis sur 85 sites ? Comment communiquer et collaborer au mieux ? Réponse avec les sapeurs-pompiers de Seine-Maritime.

60 000 victimes prises en charge chaque année et 70 000 inter­ven­tions – secours à victime, aides aux personnes, accidents de la cir­cu­la­tion, incendies… Les sapeurs-pompiers de Seine-Maritime sont chaque jour sur le pont. D’où l’importance d’utiliser des outils souples et adaptés.

Dès l’ouverture des portes du camion, ils jaillissent. Equipés, casqués, les sapeurs-pompiers rac­cordent les lances à incendie, déplient l’échelle et se pré­ci­pitent vers le balcon du deuxième étage, d’où une fumée s’échappe. Gestes précis, actions coor­don­nées, pro­cé­dures éprouvées : en quelques instants, la personne évanouie dans l’appartement est évacuée, en douceur. Sauvée.

 

 

Fin de l’exercice. L’instructeur débriefe, ne laisse rien passer aux sta­giaires. Car des inter­ven­tions réelles, les sapeurs-pompiers de Seine-Maritime en réalisent 200 par jour. « On doit abso­lu­ment être rigoureux et précis. Sur un incendie ou un accident de la cir­cu­la­tion, on n’a pas le droit à l’erreur », explique Flavien Smet, Caporal-Chef et formateur de cette promotion.

« Yammer, c’est une manière simple de partager des infor­ma­tions complexes. On est dans la conver­sa­tion pro­fes­sion­nelle et convi­viale. » Yannick Lemoigne, chef de service com­mu­ni­ca­tion

Une quête d’efficacité partagée par les près de 4 000 membres du SDIS 76. « Notre par­ti­cu­la­ri­té, c’est d’avoir plusieurs caté­go­ries de per­son­nels (sapeurs-pompiers pro­fes­sion­nels, volon­taires, et per­son­nels admi­nis­tra­tifs). Et répartis sur de nombreux sites : 85 sur le dépar­te­ment, dont 79 centres d’incendie et de secours, avec jusqu’à 300 km de distance d’est en ouest », explique Yannick Lemoigne, chef de service com­mu­ni­ca­tion. Du coup, on cherchait des outils qui nous per­mettent de mieux com­mu­ni­quer et mieux col­la­bo­rer, malgré la distance et l’éclatement des centres ».

La solution est arrivée lors du déploie­ment du nouvel Intranet, basé sur Office 365. « On s’est rendu compte que les col­la­bo­ra­teurs par­ta­geaient et échan­geaient davantage. Du coup, on a rajouté dif­fé­rentes briques, dont Yammer. Et tout le monde ou presque s’en est rapi­de­ment emparé » se réjouit Damien Nicolas, chargé de mission nouvelles tech­no­lo­gies.

 

 

Résultat : des infor­ma­tions mieux trans­mises et des dis­cus­sions plus riches – à la fois tech­niques et convi­viales. « Tous nos documents sont cen­tra­li­sés et acces­sibles faci­le­ment. Ça permet de tra­vailler en ligne sans souci de version et de faciliter les échanges, appuie Yannick Lemoigne. Aujourd’hui, on com­mu­nique mieux, de manière plus simple, facile et intuitive. »

Grâce à ces outils, la formation et les échanges sont facilités pour les sapeurs-pompiers. Qui peuvent se consacrer plei­ne­ment à leur mission : sauver des vies.