Schneider Electric améliore collaboration et sécurité

Imaginez un fleuron du CAC 40, numéro un mondial de son secteur, qui change le système d’exploitation installé sur les ordinateurs de ses 150.000 employés, dans une centaine de pays… Et sans souci.

Un leader se doit de toujours avancer. Schneider Electric sou­hai­tait donc adopter, pour l’ensemble de ses équipes, le système d’exploitation le plus récent et le plus puissant. Le tout avec des coûts et des nuisances réduits au minimum. Pour un groupe comptant 150.000 employés, répartis dans une centaine de pays, le challenge était de taille… Et relevé avec succès.

 

Inventer, concevoir des solutions inno­vantes. Les déployer et les offrir à ses par­te­naires. Les aider à augmenter leur effi­ca­ci­té opé­ra­tion­nelle et à améliorer leur per­for­mance éner­gé­tique… Schneider Electric, numéro un mondial de la dis­tri­bu­tion d’énergie, connait le sens des mots « précision », « pro­duc­ti­vi­té » et « progrès ». Logique dès lors de vouloir s’améliorer constam­ment et d’adopter les dernières solutions tech­no­lo­giques.

Notre volonté, notre pré­oc­cu­pa­tion quo­ti­dienne : être toujours plus efficaces et aider nos clients – par­ti­cu­liers, PME, grandes entre­prises – à réduire leurs consom­ma­tions d’énergie. Nous sommes réso­lu­ment tournés vers le futur. Migrer vers Windows 10 participe de cette quête d’efficacité – Alethia Quintanilla, Endpoint Solutions Director à Schneider Electric

Une quête menée métho­di­que­ment. Car un groupe qui compte près de 160.000 employés dans une centaine de pays doit procéder par étapes. C’est ce qu’a fait Schneider Electric : quelques mois d’évaluation PoC, cadrage,  ité­ra­tions, rapide iden­ti­fi­ca­tion et réso­lu­tion des chantiers tech­niques, travail sur la com­pa­ti­bi­li­té des logiciels utilisés… Résultat : les premiers postes ont pu être équipés dès juin 2016.

Schneider Electric a aussi développé un portail interne

Un portail créé pour ses employés, où ils peuvent vérifier faci­le­ment que les logiciels métiers qu’ils utilisent sont com­pa­tibles avec Windows 10.  Un nouvel OS qu’ils ont aussi la pos­si­bi­li­té de télé­char­ger eux-mêmes avant de l’installer quand cela leur convient.

Cette souplesse a séduit les col­la­bo­ra­teurs, satis­faits de pouvoir effectuer la migration en toute liberté. Et convain­cus, surtout, par leur nouvel OS. « Il est très facile d’utilisation, la prise en main est immédiate » se félicite Alethia Quintanilla. « Les nouvelles spé­ci­fi­ci­tés de Windows 10 apportent aussi un vrai plus aux entre­prises, notamment une sécurité renforcée et des solutions de cryptage des données ».

Quant aux uti­li­sa­teurs ayant adopté le nouvel OS, ils appré­cient  au quotidien, outre l’ergonomie améliorée, la meilleure inté­gra­tion d’Office 365, qui leur permet de col­la­bo­rer de manière plus pro­duc­tive. Et continuer à innover, pour leurs clients.