L’intelligence artificielle au service du bien commun : AI for good

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE
Temps de lecture : 6 minutes

Avec AI for Good, Microsoft accompagne les porteurs de projets qui utilisent l’intelligence artificielle pour construire un monde meilleur en faveur de l’accessibilité, de l’environnement et en réponse aux crises humanitaires et du patrimoine.

 

L’intelligence artificielle est une puissance telle qu’elle peut aider à résoudre les grands défis du monde d’aujourd’hui. C’est l’une des convictions de Microsoft qui souhaite transmettre son savoir-faire en matière d’IA aux chercheurs, associations, entrepreneurs, ONG pour transformer la société. Microsoft s’engage ainsi en faveur de l’intelligence artificielle avec le programme AI for Good. Découvrez les initiatives de ces porteurs de projet qui améliorent l’accessibilité pour les personnes handicapées, apportent des solutions pour l’environnement et la culture.

 

Nous sommes convaincus que l’intelligence artificielle est un game changer. En tant qu’entreprise, l’approche que nous avons adoptée et de mettre nos efforts dans la démocratisation de l’intelligence artificielle, pour que ses fonctionnalités et ses capacités soient entre les mains des individus et des organisations qui améliorent le monde réel.
Brad Smith, président de Microsoft

 

Lire aussi  Share AI, de nombreux projets tech viennent d’abord du social

AI for accessibility

Plus d’un milliard de personnes souffrent d’un handicap dans le monde. Et seulement 1 personne handicapée sur 10 à accès à des technologies d’assistance. Jenny Lay-Flurrie, Chief accessibility officer, chez Microsoft conduit le programme AI for accessibility doté de 25 millions de dollars pour encourager les initiatives en faveur de l’accessibilité pour tous.

Lire aussi  Les applications mobiles au service de l’accessibilité

 

  • Améliorer le quotidien des malvoyants

Seeing AI est une application destinée aux malvoyants développée par Saqib Shaikh, également déficient visuel. Celle-ci permet de lire à haute voix tous les textes extérieurs (panneaux de signalisation, enseignes, etc) captés par la caméra du téléphone en partie grâce à la reconnaissance d’image Azure.

 

 

    • Rendre la vie quotidienne plus agréable avec Helpicto

    Pour aider les enfants souffrant de troubles autistiques à communiquer, la docteure en psychologie et directrice de l’association Inpacts31, Carine Mantoulan et l’entreprise Equadex ont créé l’application Helpicto. Celle-ci repose sur les services cognitifs de Microsoft Azure. L’adulte prononce une phrase et Helpicto la retranscrit en pictogrammes facilement compréhensibles par l’enfant qui peut lui aussi les manipuler pour s’exprimer.

 

  • Favoriser la communication : Microsoft Translator

L’application Translator instantanément tout type de discours, oral ou écrit, pour le retranscrire en son ou en texte et cela dans une soixantaine de langues. Il repose notamment sur les services cognitifs de Microsoft. Avec Translator, plusieurs personnes peuvent échanger au même endroit, qu’elles soient malvoyantes, malentendantes ou qu’elles parlent des langues différentes.

 

Lire aussi  L’éthique by design, un atout stratégique pour les entreprises

AI for Earth

Face au défi du changement climatique Brad Smith, président de Microsoft a annoncé en 2017 un investissement de 50 millions de dollars en faveur de l’environnement sur cinq ans.

 

Il y a peu de sujets de sociétés dans lesquels l’IA peut avoir plus d’impact que dans le monitoring, la modélisation et le management des systèmes naturels. Une tâche urgente qui nous incombe.
Brad Smith, président de Microsoft

 

D’ici 2050 nous devrons trouver des solutions pour nourrir 9 milliards d’êtres humains tout en adoptant des comportements plus respectueux des ressources et de l’environnement. Pour Microsoft, l’IA est un outil qui peut trouver des solutions à ce jour non résolu.

  • Programme FarmBeats

La plateforme Azure Farmbeats utilise des technologies IoT pour capter des données dans les exploitations agricoles et faire tourner des algorithmes de machine learning pour en tirer de l’intelligence. Avec ces données, les agriculteurs ont des conseils factuels pour améliorer leurs rendements tout en utilisant « juste ce qu’il faut » en termes de ressources.

  • En direct des éleveurs

En direct des éleveurs est une application et un algorithme de machine learning destinés aux éleveurs de lait. Cette application permet de les accompagner sur l’alimentation de leurs vaches et de faire le lien entre les « données » et les bonnes pratiques agricoles. Fabrice Hegron, son dirigeant, s’est donné plusieurs objectifs : améliorer la qualité du lait, favoriser un élevage responsable, limiter l’impact environnemental tout en offrant une meilleure rémunération aux exploitants et un lait 100% traçable en circuit court au consommateur.

Fabrice Hegron a été reconnu comme meilleur entrepreneur social en 2019 par le BCG.

  • Surfrider Foundation Europe

Plusieurs collaborateurs de Microsoft France et divers partenaires ont accompagné la Surfrider Foundation Europe dans un projet visant à limiter la pollution des eaux avec du plastique. 80% des déchets plastiques des océans proviennent de fleuves et des rivières, l’équipe a donc développé une application qui reconnaît, grâce à de simples photos, les déchets plastiques qui jonchent les cours d’eau ou leurs rives. La reconnaissance, la cartographie et le partage en open data de ces déchets plastiques vont permettre de mettre en évidence les actions préventives à mener afin que ces déchets n’arrivent pas jusqu’aux océans.

 

Guide de survie de l’Intelligence Artificielle

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ? Au-delà du « buzzword », quelle capacité a‑t-elle à changer votre quotidien, votre business, votre vie professionnelle et celle de votre collaborateur ?

Télécharger

 

  • Conserver la biodiversités

En matière d’extinction d’espèces, les experts n’hésitent plus aujourd’hui à parler de 6ème extinction de masse. Près d’un million d’espèces seraient désormais menacées, d’après un rapport de l’ONU. De nombreuses initiatives existent depuis longtemps pour préserver ces animaux, mais l’intelligence artificielle leur permet non seulement d’aller plus loin, mais en plus de faire participer le grand public.

  • Wild me

L’organisation Wild me utilise des photos prises par le grand public ou par des scientifiques pour répertorier les individus de certaines espèces menacées. Comme les êtres humains, chaque individu est reconnaissable à certaines de ses caractéristiques physiques : les taches sur la queue d’une baleine par exemple. Les images sont alors envoyées dans le cloud et analysées. Les scientifiques disposent de nouvelles données plus nombreuses pour suivre les populations.

  • Ocean Mind

L’ONG s’attaque quant à elle à la surpêche en trackant les bateaux dans le monde entier. Grâce à l’intelligence artificielle et au cloud, elle est en mesure d’identifier des activités suspectes. Elle offre ainsi un outil aux patrouilleurs qui savent plus précisément où se rendre.

 

Lire aussi  Les smart farmers vont-ils sauver le monde ?

AI for Humanitarian Action

 

Et si l’IA nous permettait de ne plus seulement répondre aux crises mais de les prévenir ? Et si nous faisions passer le travail des associations humanitaires à l’échelle ? La technologie, notamment l’IA, est un levier pour sauver plus de vies, réduire les souffrances humaines et rendre aux êtres humains leur dignité. Comment ? En aidant les organisations à mieux cibler leurs actions et à prédire les crises à venir. Le programme AI for humanitarian action est ainsi doté de 40 millions de dollars et accompagne les acteurs dans 4 domaines prioritaires :

  • Anticiper les catastrophes naturelles

Feux, inondations, tempêtes… peuvent arriver n’importe où, aucune zone de la planète n’est totalement à l’abri. La technologie a permis de faire énormément de progrès dans la prévision de ces catastrophes, mais nous pouvons aller encore plus loin désormais grâce à des outils qui utilisent l’intelligence artificielle. Microsoft a par ailleurs lancé un partenariat avec les Nations unies pour prédire les lieux des famines.

  • Protéger et venir en aide aux enfants

Microsoft a lancé plusieurs partenariats pour soutenir les enfants en souffrance notamment avec l’ONG Operation Smile pour offrir des outils de vision par ordinateur afin de modéliser les résultats d’opérations chirurgicales du visage. L’entreprise accompagne également l’Institut de recherche sur le cerveau de l’hôpital pour enfants de Seattle, pour mieux comprendre le syndrome de mort subite du nourrisson.

  • Mieux répondre aux besoins des réfugiés

68 millions de personnes déplacées, parmi eux, 28 millions de réfugiés. Pour aider les réfugiés, l’intelligence artificielle peut optimiser la livraison de biens et de services. Microsoft travaille sur l’élaboration d’un chatbot avec le Conseil norvégien pour les réfugiés, NetHope et University College Dublin. L’objectif : proposer aux jeunes réfugiés un outil d’enseignement accessible dans un grand nombre de langues.

L’intelligence artificielle dans l’entreprise : gagnez en efficacité !

Découvrez la vision de Microsoft sur des solutions globales d’IA et les domaines clés où nous croyons que l’IA peut avoir le plus d’impact.

Télécharger

AI for cultural heritage

 

AI for culturale heritage est le dernier né du programme AI for good. 10 millions de dollars seront consacrés à accompagner les porteurs de projets pour la sauvegarde des populations, des lieux, des langues et des objets historiques.

Afin de le préserver, il faut commencer par le répertorier et rendre accessible ce patrimoine aux citoyens. Parmi les projets en cours, la société Iconem a pu modéliser le Mont-Saint-Michel en 3D afin de permettre aux visiteurs du Museum of History and Industry de Seattle de visiter ce monument emblématique du patrimoine français grâce à un casque de réalité mixte Hololens 2.

Les langues aussi doivent être préservées, Microsoft a intégré le Maori, une des langues officielles de la Nouvelle-Zélande aujourd’hui en voie d’extinction dans l’outil de traduction Microsoft. De nombreux outils pédagogiques de Microsoft sont aussi disponibles dans cette langue.

A travers l’ensemble de ces projets, Microsoft entend démontrer que l’intelligence artificielle peut être mise au service du bien commun. Microsoft souhaite nouer des partenariats avec les acteurs de l’écosystème IA afin d’unir leurs forces pour identifier de nouveaux projets impactants. Des projets positifs sur les enjeux autour de l’accessibilité, l’environnement, les droits de l’homme et le patrimoine culturel.

 

Lire aussi  L’intelligence artificielle et la réalité mixte pour mettre en valeur le patrimoine

close popup close popup

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Le Best-Of de nos articles tous les mois

Je m'inscris