Digital Attitude : liberté, mobilité, productivité ?
NEW CULTURE OF WORK

Digital Attitude : liberté, mobilité, productivité ?

Les évolutions technologiques des dernières années ont totalement transformé la mobilité au travail et notamment notre manière de collaborer. Avec la prolifération des réseaux sociaux d’entreprises, l’ubiquité du cloud, la multiplicité des devices, ou l’arrivée des assistants personnels et de la réalité mixte, nous pouvons aujourd’hui travailler, communiquer et collaborer de manière plus efficace et de n’importe où via de nombreux outils.

Regardons de plus près comment la mobilité au travail a déjà été transformée grâce à John Reynolds, l’un de nos digital advisors…

Le nouvel environnement de travail en chiffres

Si vous êtes plutôt doté d’un esprit cartésien et que vous ne croyez pas notre ami Johnny, ces quelques chiffres pourraient vous convaincre :

> 4x plus de personnes travaillent en mobilité aujourd’hui qu’en 2007
> 3 milliards de personnes ont des devices connectés à Internet
> 2x d’équipes existent aujourd’hui en entreprise par rapport à 2012

 

A cela il faut ajouter quelques données exogènes structurantes :

> Les digital native composeront d’ici peu (2020) la majorité de la population active
> La multiplication de la data : 90% des données ont été créées durant les deux dernières années !

> 212 milliards de senseurs, devices et objets seront connectés à Internet en 2020

 

Améliorez votre créativité grâce à l’intelligence artificielle intégrée dans Office 365

Comment l’intelligence artificielle va gommer les silos au sein des entreprises pour faciliter un grand nombre d’usages ? Et comment libérer le potentiel des employés terrain ?

Voir le replay

En seulement quelques années, nous sommes passés de hiérarchies statiques à des networks dynamiques ; d’une planification en amont à une méthode d’expérimentation agile ; et plus globalement d’une logique de productivité individuelle à une création de valeur collective.

Les entreprises doivent donc agir au plus vite pour s’adapter à tous ces changements et répondre efficacement aux évolutions culturelles et technologiques d’aujourd’hui et de demain.

Quels scénarios deviennent possibles ?

Scénarios mobilité au travail

Les solutions SaaS de « digital workplace » améliorent‐elles réellement la productivité des employés ?

Bonne question à laquelle l’étude Total Economic Impact™ (TEI), réalisée par Forrester Consulting, a répondu pour nous. Et les résultats parlent d’eux-mêmes, puisque cette recherche souligne notamment que la solution de mobilité et de productivité Microsoft « Office 365 » offre trois principaux avantages aux entreprises qui doivent faire face à des difficultés technologiques grandissantes :

> Une hausse de productivité de 8 à 10% des collaborateurs mobiles
> Des économies significatives de 10 à 20% sur le coût des logiciels et des mises à niveau matérielles
> Une réduction du coût des services et des logiciels tiers de 19%

 

Comment mettre le collaboratif au service des RH ?

La fidélisation des employés, l’inclusion de tous, la culture d’entreprise : Comment réinventer la collaboration au sein d’une entreprise et libérer le potentiel de chacun.

Voir le replay

Un cas concret : la transformation digitale d’Engie

Energie renou­ve­lable, éclairage public, per­for­mance éner­gé­tique, éco‐quartiers… ENGIE Energie et Services accom­pagne les villes et ter­ri­toires dans la tran­si­tion éner­gé­tique et les services liés à l’énergie.

Oui mais voilà : pour continuer à exceller dans son domaine, Engie se devait de simplifier la vie de ses collaborateurs, avec un outil unique qui leur permette d’être aussi efficaces en situation de mobilité qu’au bureau. Un outil qui renforce la collaboration et l’esprit d’équipe, améliore la productivité, tout en étant simple à utiliser :

 

De nombreuses autres entreprises de tous secteurs on suivi cette même démarche pour s’adapter aux besoins quotidiens de leurs collaborateurs, en matière de mobilité au travail mais pas seulement :

> Des grands noms de la distribution, comme Boulanger, afin d’aider leurs vendeurs à mieux servir leurs clients et pour offrir une véritable expérience omnicanale.
> Des entreprises industrielles, comme Airbus, pour mettre à disposition des « cols bleus » de meilleures solutions pour travailler et collaborer à distance.
> Des banques comme la Société Générale pour permettre à leurs conseiller d’apporter les meilleures solutions à leur clients grâce à une vue 360° du client.

Quelles sont les bonnes pratiques pour réussir votre projet de digital workplace ?

Les grandes entreprises doivent souvent faire face à de nombreuses problématiques pour répondre aux challenges de productivité et de mobilité au travail. La diversité des métiers et des process dans l’entreprise, l’utilisation de devices personnels (PC, mobile…), l’infrastructure IT existante, la sécurité et la confidentialité des données… ne sont qu’une partie des enjeux à prendre en compte pour effectuer une telle transformation.

Afin de maximiser les chances de réussite de ce type de projet au sein d’une entreprise, il est donc impératif de travailler en mode agile sur un Framework en 3 grands étapes :

1. Imaginer & Prioriser les besoins métiers de manière itérative avec des ateliers d’idéations autour des nouveaux scénarios d’usages, suivi d’une analyse critique conciliant les contraintes s’appliquant à l’entreprise, les aspects liés à pertinence économique, ainsi que les capacités d’investissement.


Les + 
: Cette phase de préparation est essentielle pour 1) assurer la pertinence du projet, 2) minimiser les coûts à venir et surtout 3) garantir l’alignement des différents départements de l’entreprise : les DSI, les directions métiers et les directions générales.

 

2. Prototyper & démontrer pour vérifier la justesse des hypothèses par rapport à l’ambition fixée. Dans cette perspective, un travail de maquettage (PoC Proof of Concept) peut être entrepris pour tester les scénarios envisagés.


Les + :
Cette phrase permet aux entreprises 1) de se projeter, 2) de montrer quelque chose de concret au sein de l’entreprise et 3) d’affiner la suite du projet, en termes de fonctionnalités et de mode d’organisation.

 

3. Déployer & Adopter pour mettre les nouveaux outils à la disposition de tous les collaborateurs. Au préalable, il est recommandé de lancer un pilote au sein d’une infrastructure cohérente et homogène, sur un périmètre métier représentatif.


Les + 
: ce type de projet est essentiellement basé sur l’humain : même avec une technologie sans faille, le projet ne deviendra une réussite que grâce au « sponsorship » des utilisateurs au sein d’une entreprise, et de la mise en place des bonnes pratiques dès le début du projet. Cette phase de formation et d’adoption est donc essentielle pour permettre à l’entreprise de rentabiliser son investissement technologique et de garantir le succès du projet.

 

Pour en savoir plus sur cette approche, regardez notre vidéo sur notre méthode de » Yoga Collaboratif »