Windows 10 Éducation séduit l’Université de Reims

Plus de 6 000 postes passés sous Windows 10 Éducation : une migration d’ampleur pour l’Université de Reims. Qui peut ainsi améliorer, rationaliser et sécuriser son parc.

5 pôles uni­ver­si­taires, 18 sites géo­gra­phiques, 1 400 ensei­gnants et un millier de per­son­nels admi­nis­tra­tifs et tech­niques : l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA) se donne les moyens pour former, chaque année, près de 26 000 étudiants. Pour encore mieux les accueillir et ratio­na­li­ser et améliorer son système d’information, l’URCA a décidé de basculer son parc vers Windows 10 Éducation. Une migration d’ampleur, en un temps réduit, et en pré­ser­vant les données des uti­li­sa­teurs.

« Notre premier contact avec Windows 10 remonte à juillet 2016, raconte Bruno Lannoy, RSI de l’Université. Nous avions profité de la période de mise à jour gratuite proposée par Microsoft pour évaluer ce nouvel OS en migrant près de 500 machines. Un an plus tard, nous orga­ni­sons notre prochain gros chantier qui consis­te­ra à migrer l’ensemble de notre parc PC vers cette version. » Soit plus de 6 000 machines à mettre à jour, sur un parc total d’environ 7 000. « Nos étudiants viennent sur nos campus avec leurs propres ordi­na­teurs, tablettes ou smart­phones. Les postes concernés sont ceux utilisés par les ensei­gnants et les enseignants-chercheurs, ceux dis­po­nibles en salles de cours, et bien sûr ceux de l’ensemble du personnel de l’Université », précise Bruno Lannoy.

« L’upgrade-in-place nous permettra de conserver tous les fichiers uti­li­sa­teurs et toutes les per­son­na­li­sa­tions apportées aux postes de travail. Ce sera un vrai plus pour les uti­li­sa­teurs, mais aussi un gain de temps et d’énergie pour nos équipes. » Bruno Lannoy, Responsable du Service Informatique de Proximité à la Direction du Numérique

Plus de sécurité, moins de tracas à l’Université de Reims

L’objectif de cette migration est évident : « nous nous sommes lancés depuis quelque temps dans une démarche de ratio­na­li­sa­tion, d’homogénéisation et de sécu­ri­sa­tion de notre parc. Windows 10 Éducation présente toutes les qualités dont nous avons besoin : plus sûr et plus simple d’utilisation, il est aussi plus facile à admi­nis­trer pour une petite équipe comme la nôtre, de surcroît éclatée sur 18 sites ».

A LIRE AUSSI » Les outils col­la­bo­ra­tifs entrent au lycée.

La gestion des mises à jour est notamment au cœur des pré­oc­cu­pa­tions de la Direction du Numérique. « Dans notre orga­ni­sa­tion, certains postes peuvent et doivent être mis à jour régu­liè­re­ment, explique Bruno Lannoy, tandis que d’autres ne doivent accepter que certaines mises à jour, notamment celles relatives à la sécurité, et que d’autres enfin, les plus sensibles, ne doivent en accepter aucune sans vali­da­tion préalable. La nouvelle gestion des mises à jour proposées dans Windows 10 nous permettra de gérer très faci­le­ment toutes ces situa­tions. »

l’Université de Reims

Une migration rapide grâce à l’upgrade-in-place

« Nous avons lancé une concer­ta­tion pour définir le ou les scénarios les plus appro­priés à notre situation, explique Bruno Lannoy. Dell, qui est un par­te­naire his­to­rique de l’Université, a réalisé un POC qui a fini de nous convaincre : nous allons pri­vi­lé­gier l’upgrade-in-place, qui nous permettra de conserver tous les fichiers uti­li­sa­teurs et toutes les per­son­na­li­sa­tions apportées aux postes de travail. Ce sera un vrai plus pour les uti­li­sa­teurs, mais aussi un gain de temps et d’énergie pour nos équipes ».

Reste la gestion du chan­ge­ment. Là-aussi anticipée avec, selon Bruno Lannoy, « des infor­ma­ti­ciens de proximité présents en support, le site intranet de docu­men­ta­tion mis à jour et les MOOC Microsoft acces­sibles pour tous ». De quoi réduire les problèmes, « d’autant que Windows 10 Éducation est suf­fi­sam­ment intuitif et proche d’utilisation de Windows 7 ».