HoloLens 2 et le cloud Azure : quand la magie opère

RÉALITÉ MIXTE
Temps de lecture : 4 minutes

Depuis 2015, la réalité mixte entre progressivement dans les mœurs de nombreuses organisations tentant d’innover pour améliorer l’expérience de leurs clients, former leurs collaborateurs, ou faire de la maintenance assistée. Dernière avancée sur le sujet : la sortie en novembre dernier des Microsoft HoloLens 2 : un nouveau dispositif offrant notamment une meilleure qualité d’image et une simplicité d’utilisation accrue. Othman Chiheb, Product Marketing Lead | Mixed Reality – HoloLens chez Microsoft, nous raconte tout ça.

 

Microsoft profile picture
Othman Chiheb

Product Marketing Lead chez Microsoft France

Quatre ans après le lancement des HoloLens 1, où en est-on sur le sujet de réalité mixte ?

Lorsque HoloLens 1 est arrivé sur le marché, les clients ont pu découvrir ce qu’était la réalité mixte : un nouveau concept permettant de visualiser des images virtuelles superposées au monde réel. Autrement dit, un concept qui allie la réalité virtuelle à la réalité augmentée, et qui permet de rester connecté à son environnement réel tout en profitant de l’ajout d’éléments virtuels, le tout avec les mains libres.
Cette nouvelle forme d’expérience immersive s’annonce être la 3ème révolution informatique majeure de notre ère après les ordinateurs et les smartphones. Nos partenaires et nos clients se sont appropriés cette technologie et on a vu émerger des scenarii d’usage plus intéressants les uns que les autres, en particulier sur la formation, le design, la maintenance assistée ou encore la communication. Ces projets sont réalisés pour une grande diversité de clients dans de très nombreux secteurs d’activité : l’industrie automobile, l’aéronautique, la santé, l’éducation, la culture, la construction et plus encore. Voici juste quelques exemples :

Les 10 idées reçues sur la migration vers le cloud

Pour vous aider à franchir le pas vers une migration vers le cloud, nous avons créé ce guide qui démystifie un certain nombre d’idées reçues.

LIRE

La première version d’HoloLens a donc permis de démystifier la complexité de la réalisation des applications de réalité mixte et a permis d’ouvrir le champ des possibles. Et comme toute nouvelle technologie qui disrupte le marché, elle a été l’objet de nombreux feedbacks très constructifs de la part des clients, partenaires et des responsables produit HoloLens de chaque pays. Les équipes d’ingénieurs Microsoft ont donc travaillé de manière continue pour prendre en compte ces retours utilisateurs et sortir une version encore plus aboutie.

À lire aussi : pourquoi et comment mettre en place un projet de réalité mixte ?

La 2e version des HoloLens est donc sortie en 2019. Quelles sont les évolutions majeures ?

La seconde version d’HoloLens est tout simplement l’ordinateur holographique autonome le plus puissant et complet du marché. Voici certaines des évolutions majeures :

Une immersion accrue 

  • Un champ de vision drastiquement augmenté avec une zone couverte deux fois plus grande par rapport à la première version.
  • Des hologrammes plus réels et une interactivité plus naturelle

Une ergonomie revisitée 

  • La possibilité de soulever la visière pour arrêter l’expérience RM tout en gardant le HoloLens porté grâce au flip-up visor
  • Une meilleure répartition du centre de gravité pour que le port du casque soit le plus confortable possible

Une expérience augmentée et intuitive

  • L’implémentation de Eye-tracking et Hand-tracking. Il est désormais possible d’attraper les hologrammes et de les tourner, naturellement, comme avec un objet réel (plutôt que d’utiliser un geste prédéfini) et de faire des actions simplement avec le regard (déplacement, scroll, lisibilité…)
  • La navigation est facilitée : il est possible de passer les étapes avec la voix ou un simple hochement de tête tout en ayant les mains occupées

 

Le cloud Azure est aujourd’hui associé aux HoloLens. Quels sont les avantages ?

En plus des solutions clé en main Dynamics 365 (Layout, Remote Assist, Guides), l’atout majeur de HoloLens 2 est effectivement de faire partie intégrante d’un écosystème de services cloud Azure exclusivement dédiés à la Réalité Mixte et à l’Intelligence Artificielle. Dans mes rôles précédents, j’ai pu constater la valeur ajoutée du cloud Azure à travers les outils de migration d’infrastructures (Iaas) ou encore à travers tous les outils de modernisation (Paas/DevOps) et innovation applicative (Cognitives Services). Lorsque nous mettons à profit de HoloLens 2 la puissance du cloud, c’est là que la vraie magie opère.

Le fait qu’un utilisateur HoloLens 2 puisse avoir accès à des données tout en ayant les mains libres permet d’optimiser les temps de production et réduire drastiquement le taux d’erreur humaine. C’est aujourd’hui le cas pour Airbus qui tire pleinement profit de ces technologies.

 

 

Des services Azure comme Azure Spatial Anchor vont permettre à une équipe de collaborateurs de voir un hologramme identique et commun à travers un iPad, un Smartphone Android ou à travers HoloLens en même temps. Idéal pour de la collaboration collective sur un même hologramme en entreprise ou dans le secteur de l’éducation.

Infuser dans les scénarii HoloLens 2 les solutions Azure AI de reconnaissance d’objets, d’émotions, d’images ou de traduction instantanée va permettre aux entreprises de réaliser des solutions qui ressemblaient à de la science-fiction il y a peu de temps… Grâce à la puissance de calcul du Cloud, dans un futur très proche, il sera parfaitement possible pour les employés d’une multinationale d’organiser des réunions holographiques limitant ainsi les déplacements en avion pour quelques réunions.

L’impact écologique sera d’ailleurs à suivre. Ajoutez à cela les solutions de traduction instantanées et vous pourriez mettre fin à la barrière de la langue entre les collaborateurs.

Julia White en a fait la démonstration en faisant parler son Hologramme … en Japonais !

 

En bref, Microsoft redistribue les cartes de l’innovation digitale avec HoloLens 2. Cette nouvelle vague d’innovation a le pouvoir de changer notre manière de voir le monde, de travailler, de nous former, de transmettre et donne aux organisations et entreprises un terrain de jeu peuplé d’une infinité de scénarii dans des secteurs très variés : chantiers de constructions, usines, milieux médical et universitaire mais aussi celui de la culture.

Les choses se concrétisent, et nous ne sommes encore qu’au début de l’aventure…