Comment l’essor technologique construit l’hôpital du futur ?

Temps de lecture : 5 minutes

La transition numérique bouleverse déjà le secteur de la santé. L’hôpital du futur est au cœur de ces changements, car il peut devenir un formidable terrain d’application de la médecine de demain. Analyse. 

Prise en charge des patients, informatisation des dossiers, fluidité des parcours de soins, ou chambres connectées : l’innovation en matière de santé, notamment grâce à l’Internet of Things (IoT), permettra-elle de bâtir des hôpitaux du futur plus autonomes, efficaces et moins coûteux ? Quelles solutions existent déjà, lesquelles restent à construire ou à améliorer ? Etat des lieux et analyse de l’hôpital du futur.

Hôpital du futur : quel état des lieux ?

Alors que l’hôpital est déjà un endroit très pourvu en équipements technologiques, comment définir ce qu’est un hôpital intelligent, ou connecté ? Un hôpital intelligent ou connecté est « un hôpital [qui] s’appuie sur des processus optimisés et automatisés dans un environnement numérique avec des objets interconnectés, notamment basé sur l’Internet des objets (IoT), afin d’améliorer les parcours de soins aux patients existants et introduire de nouvelles fonctionnalités. », d’après la définition qu’en donne un rapport de l’Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l’information (ENISA).

C’est en connectant les hôpitaux que l’on bâtira l’hôpital du futur. Pourtant, les hôpitaux pâtissent encore d’une très grande disparité en termes d’équipements et de ressources informatiques. Selon une étude menée par Microsoft et Ipsos sur vingt-trois établissements, seuls deux font partie des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT) équipés de services informatiques centralisés. 

Le paysage technologique en milieu hospitalier est hétérogène”, précise Olivier Camuset dans une tribune publiée par Les Echos. Le directeur des Opérations de Ascom France, une entreprise dédiée aux solutions de communication et de gestion de flux destinées aux secteurs santé, souligne que “près de la moitié des GHT n’auraient toujours pas eu de schémas directeurs de leurs système d’information rédigés, ni le budget alloué pour leur convergence”. 

Les hôpitaux souffrent-ils de la fracture numérique ? Peut-être, mais des efforts de déploiement pour rééquilibrer les forces numériques en présence sont en cours. Avec pour objectif, faciliter la transition des hôpitaux vers la médecine du futur. Le programme HOPEN (Hôpital numérique ouvert sur son environnement) a été créé par le gouvernement afin d’amener les établissements hospitaliers vers un meilleur niveau de maturité technologique au travers du chantier Ma Santé 2022. Renforcement en matière de cybersécurité, meilleure structuration des données hospitalières, services numériques adaptés et sécurisés : le plan d’action détaille un futur résolument tourné vers l’interconnectivité des services. 

Webinar
L’IA et le cloud computing au service de la pratique clinique

L’IA est amenée à prendre une place plus importante dans le quotidien des cliniciens : Du patient connecté, aux outils d’aide à la décision, quelles seront les tendances à venir du secteur ?

Visionner

Les données, carburant des technologies de l’hôpital du futur

Grâce au cloud et aux données qui améliorent l’informatisation de l’hôpital, l’objectif est de faire advenir une plus grande fluidité dans les parcours de soin et la circulation de l’information – tant entre soignants et patients qu’entre les professionnels eux-mêmes.

Le cloud permet, à titre d’exemple, de stocker facilement et sans limites quantitatives de lourdes quantités de données (comme les IRM) et de les rendre accessibles en temps réel par l’ensemble des acteurs du système. Tandis que l’utilisation de systèmes d’intelligence artificielle promet de lire et de diagnostiquer plus de monde, plus rapidement. Elle représente “un immense potentiel pour améliorer la santé de millions de personnes dans le monde”, notait l’OMS dans le premier rapport mondial sur l’intelligence artificielle et la santé, publié en juin 2021.

Au sein de l’hôpital, cela se traduit d’abord par l’utilisation d’importants jeux de données permettant de créer de nouvelles solutions algorithmiques. L’objectif est de replacer le soignant au cœur du soin en lui évitant de perdre du temps. Pionnier de l’imagerie diagnostique et interventionnelle, le groupe français Guerbet développe des outils allant en ce sens, notamment en soutenant les radiologues dans la détection et le diagnostic du cancer du foie et de la prostate. Guerbet analyse de façon automatique des milliers d’images médicales fournies par les hôpitaux des quatre coins du globe.

« Pour chacune de ces maladies, il est important de savoir identifier les différents stades, ainsi que les différentes typologies de tumeur. L’objectif de Guerbet est donc de fournir aux professionnels l’information la plus optimale et la plus juste possible grâce à des algorithmes », explique Marc-Michel Rohé, AI Technical Leader de Guerbet, à Microsoft. « Dans le cas du foie par exemple, notre solution permettra de détecter un cancer au plus tôt et de le classifier » précise-t-il.

Les défis de l’hôpital du futur

Dans un hôpital, l’information est partout et les différents services en produisent des quantités infinies, qui sont souvent trop silotés. L’objectif des solutions d’intelligence artificielle comme celle de Guerbet est de repenser l’architecture de l’information, la gestion de la donnée (son acquisition, stockage, partage et utilisation) pour créer des ponts entre tous les acteurs impliqués.

L’internet des objets est l’une des solutions pour utiliser ces jeux de données de manière efficiente et concrète dans l’hôpital du futur. Selon le cabinet d’analyse P&S Market Research, le secteur mondial de la santé va dépenser 238 milliards d’euros dans l’IoT d’ici l’année 2023. Pour un retour sur investissement colossal : à minima et en moyenne 15 millions d’économies par an et par hôpital durant les vingt prochaines années.

Ces réductions de coûts seraient rendues possibles par d’importants gains de temps, notamment dans la recherche de matériel, désormais localisé à l’aide de capteurs. De même, la vétusté d’une machine et sa maintenance pourraient être détectées automatiquement. La vitesse des processus d’admission à l’hôpital, grâce à l’obtention automatique des données de santé et antécédents médicaux des patients, pourra aussi être améliorée. Ce qui permettrait de réduire considérablement le délai d’attente et la délivrance du diagnostic pour, au final, favoriser le déploiement d’une médecine personnalisée, voire prédictive. A ce sujet, les dispositifs médicaux portables de surveillance à distance permettraient d’offrir des soins plus sûrs, à distance et en temps réel.

Le défi principal pour un déploiement plus massif de l’IoT dans l’hôpital réside, outre le coût d’investissement initial, dans l’interconnectivité des appareils. “Au sein des hôpitaux, plusieurs logiciels et objets connectés concurrents sont utilisés dans un même service. La communication entre les différents services en devient extrêmement limitée. (…) Les données devront être toutes agrégées, pour ensuite être repoussées vers d’autres systèmes”, écrit encore Olivier Camuset dans Les Echos.

Livre Blanc
Repenser les soins de santé : les innovations de l’avenir

La technologie moderne rend l’impossible possible dans le secteur de la santé, et les innovations dont nous sommes aujourd’hui les témoins ne sont qu’un début. 

Télécharger

Protection des données : un enjeu majeur à considérer

Un second défi se dessine concernant la protection des données : si l’IoT permet une gestion du flux de données exceptionnelle au sein des établissements, ses performances et son exploitation demandent un travail de titan. Face aux erreurs logicielles, mais aussi face aux différents types d’attaques qui peuvent mettre en péril la vie privée des patients et la sécurité des établissements. L’enjeu est donc de mettre en place ces technologies tout en assurant une sécurité renforcée des systèmes informatiques.

L’IoT est ainsi devenu, en quelques années, l’un des moyens privilégiés pour construire l’hôpital et la médecine du futur. Le recueil des données de santé et leur analyse, permis par la banalisation des systèmes d’intelligence artificielle, peut permettre aux objets connectés à Internet de devenir une véritable plus-value pour l’hôpital du futur.

Livre Blanc
Narratif Microsoft Sciences de la Vie et Recherche Médicale

Ecrit en collaboration avec Usbek&Rica, ce document constitue le narratif de Microsoft France au sujet de la recherche médicale et des sciences de la vie. 

Télécharger