Applications Métiers : comment améliorer la productivité de son entreprise ?

Temps de lecture : 5 minutes

Qu’est-ce qu’une application métier ? C’est un logiciel répondant aux besoins d’un professionnel ou d’une entreprise dans un champ d’activité précis. Elles sont utilisées depuis les années 1970 avec la naissance des logiciels de traitement de texte pour améliorer la productivité de l’entreprise et simplifier la vie des collaborateurs. 

Ces applications pour mieux travailler ont toutefois, ces dernières années, pris un nouveau tournant. Le tournant des suites logicielles interconnectées, capables de briser les silos au sein des entreprises. Cela permet ainsi d’apporter des solutions globales et en booster la productivité. Retour sur ce phénomène qui change la donne pour les entreprises.  

Applications métiers : les domaines d’utilisation  

Ces applications métiers ont pour objectif d’aller au-delà de la simple gestion de relation client. Leur spécificité est de combiner des éléments de gestion de la relation client (CRM) et de progiciel de gestion intégrée (ERP). Et ce, tout en utilisant des applications de productivité, de visualisation des données et des systèmes d’intelligence artificielle.   

Il faut considérer les applications métiers comme un écosystème informatique complet et modifiable pour répondre à l’ensemble des besoins d’une entreprise : ventes, service client, plateforme de données et analyse de celles-ci, marketing, commerce, relations humaines ou encore gestion de projet.  « Les applications métiers permettent aux organisations d’avoir une vision à 360 degrés de l’entreprise sur un seul cloud. Ils peuvent les récupérer facilement grâce à cette centralisation, leur permettant de faire un meilleur reporting », explique Aurélien Clere, MVP (Microsoft Most Valuable Professional) Business Applications – Dynamics 365 & Power Platform. 

Ebook
Comment la technologie peut vous aider ? 

Savez vous comment vos pairs de divers secteurs tirent parti des technologies pour leur projet de transformation numérique ? Retrouvez dans ce livre blanc des témoignages concrets d’organisations.

Télécharger

Des applications de travail avant tout 

Comment adopter ces applications pour mieux travailler au sein de son organisation ? Si le terme d’applications métiers peut sembler très englobant, les cas d’usages pratiques sont très concrets.   

Les « business applications » sont des applications de travail avant tout, qui se distinguent des softwares habituels par leur transversalité. Les applications métiers nécessitent peu, voire pas de code informatique. Ce qui permet ainsi une adoption rapide par les services IT. Mais également par les collaborateurs de l’entreprise sans compétences de code, mais avec un intérêt pour les outils technologiques. Ces derniers deviendront capables de porter des applications métiers utiles grâce aux outils low-code des applications métiers.  

Ce qui offre aussi bien une visibilité par les managers que par l’ensemble des collaborateurs. L’objectif étant de créer un environnement, tant sur le plan technique que culturel, dans lequel les utilisateurs de l’entreprise pourront s’épanouir et les talents se révéler.  « Prenons l’exemple des ressources humaines. Les applications métiers vont permettre la gestion des candidatures, les entretiens, les objectifs des collaborateurs, etc. Tout va être interconnecté autour de différentes briques », continue Aurélien Clere.  

Applications métiers : la mise en place 

La mise en place d’une application métier nécessite une stratégie définie en amont au sein de l’organisation.  

Une équipe chargée de l’adoption d’une stratégie low-code, alignée avec les objectifs de l’organisation, sera indispensable. Elle se chargera de la mise en œuvre, l’examen des méthodes de travail et la gestion des changements techniques au sein de l’organisation. En parallèle, une équipe administration IT sera critique et nécessaire. Cette dernière aura pour mission la prévention de la perte de données (DLP), les licences, la gestion informatique des utilisateurs et l’intégration de nouveaux connecteurs permettant d’intégrer de nouvelles sources de données aux applications métiers .  

Enfin, la mise en place d’un Centre d’Excellence (CoE) favorise la croissance organique des outils tout en maintenant un regard accru sur la gouvernance et la sécurité des données et outils. Son objectif est de briser les silos géographiques et organisationnels pour garantir la meilleure utilisation possible des applications métiers.  

Replay
comment démocratiser l’outil digital pour capitaliser sur l’humain ?

Découvrez comment Microsoft accompagne ses clients dans la digitalisation de leurs processus d’usine, au travers du retour d’expérience de Constellium, grand fabricant de produits d’aluminium. 

Visionner

 

Des applications de productivité   

Ceci étant posé, la question se pose de savoir comment utiliser les business appsau quotidien.   

Les solutions offertes par celles-ci permettent notamment d’optimiser et d’automatiser les processus métiers. Mais également de simplifier les outils des collaborateurs tout en leur faisant gagner du temps. Enfin, elles permettent aussi de renforcer la sécurité de l’entreprise et d’améliorer les interactions clients. 

Des applications de gestion du temps de travail 

Les applications de gestion de temps permettent une meilleure organisation au sein de l’entreprise. Prenons l’exemple d’une application métier dédiée aux ressources humaines de l’organisation. L’application permettra la gestion des candidatures, l’organisation des entretiens d’embauche. Cette dernière facilitera également la gestion les objectifs des collaborateurs ou les demandes d’absence ou de congés.  

L’automatisation des tâches courantes de gestion des ressources humaines avec Power Automate, permettra de rationaliser les processus. Ainsi l’attention des équipes sera concentrée sur ce qui compte véritablement. Des couches logicielles pourront être ajoutées aux applications métiers pour améliorer l’efficacité de celles-ci. Tandis que de nombreux connecteurs dédiés aux RH (DocuSign, Dynamics 365, Google Drive, Outlook, SharePoint, etc) seront facilement ajoutés à l’application. 

L’ensemble de ces différentes “briques” logicielles pourra être géré depuis un seul et même lieu, le Centre d’administration.   

Des applications métiers de visualisation des données 

Le bon usage des données, de la collecte à la visualisation en passant par la structuration et stockage, est essentiel aux organisations. Chaque entreprise dispose de nombreuses sources de données diverses (Excel, CSV, MySQL, Oracle…) qui peuvent offrir des « insights » précieux. 

Les applications métiers permettent la collecte de ces données et leur stockage, via un data lake. Celui-ci permet  une utilisation professionnelle poussée mais, surtout, ouverte à tous. Les solutions permettent en effet la transformation des données en visuels accessibles à tous au sein de l’organisation.  

Les applications comme Power BI offrent un retour sur investissement direct. Les données sont centralisées dans le cloud et peuvent être rangées dans un magasin de données comme Azure Synapse Analytics. Quelles que soient les briques de données connectées (finance, supply chain ou stocks), il sera ensuite possible de créer des tableaux de bord et des rapports sous des formes variées par l’ensemble des collaborateurs, quel que soit leur niveau de compétence grâce au low- code.  

Les « Business Applications » Microsoft  

Avec Power Platform, Microsoft propose une suite logicielle d’applications métiers innovantes, low- code et connectées au cloud Azure.  

Avec une bibliothèque de plus de 600 connecteurs, Power Platform offre tous les services d’applications citées plus haut. La visualisation des données avec Power BI, la création d’applications personnalisées avec Power Apps, la puissance de l’automatisation des workflows avec Power Automate. Mais également la possibilité de créer des chatbots conversationnels intelligents avec ses clients ou employés grâce à Power Virtual Agents.  

Ces solutions offrent des outils interconnectés pensés pour simplifier la gestion de l’entreprise et améliorer la productivité des métiers. Grâce à ces solutions low- code, on accélère le déploiement, tout en minimisant les coûts de maintenance. En effet, des mises à jour mensuelles des applications métiers sont prévues. Des applications métiers permettant aux collaborateurs et décideurs d’avoir une vision 360 des besoins et performances de l’entreprise.  

 

Juin 
02
9h00
Microsoft Power Platform Virtual Training Day… S’inscrire En savoir plus