Back From Teratec Digital Forum

CLOUD & INFRA
Temps de lecture : 3 minutes

13–14 Octobre 2020

 

Une année placée sous le signe de la crise de la Covid-19 qui a mis de nombreuses organisations en difficultés dans l’accès à leurs employés, leurs clients et souvent leurs ressources de production. En prolongement de la gestion de cette crise, la résilience et les éléments de priorisation du futur sont les 3 dimensions pour lesquelles le cloud joue un rôle pivot.

C’est dans cet esprit que les équipes Microsoft ont encore été présentes et engagées au côté du Forum Teratec et de ses e‑visiteurs. Une expérience nouvelle offerte par l’équipe d’organisation que nous remercions sincèrement. Un véritable jumeau numérique du Forum auquel manquait un peu de la chaleur humaine de la version originale. Soyez prudents !

Rapide résumés des 2 axes forts de notre e‑présence.

 

HPC et Talk

Nous avons souvent opposé le HPC On-Premises et le Cloud Computing en les confrontant aux scénarios d’utilisation historiques des centres de calcul. Depuis quelques années, l’émergence de workflows complexes, distribués et hybrides, centré sur la donnée conjuguée au besoin de flexibilité et de réactivité que rencontrent toutes les industries c’est bien de complémentarité qu’il s’agit.

A travers les interventions d’utilisateurs et d’acteurs de cette transformation, l’atelier, en abordant les thématiques de la mobilité, de la qualité de l’air, du véhicule autonome ou de la formation, a illustré ces nouvelles capacités dont la communauté HPC peut d’ores et déjà bénéficier.

Depuis plusieurs années, Microsoft travaille main dans la main avec les utilisateurs dans leurs quêtes, bien souvent croissante, de puissance de calcul, d’espace de stockage, d’intelligence artificielle et bien d’autres technologies toujours plus innovantes.  À travers l’objectif de fournir le moyen ajusté à leurs besoins, Microsoft propose plusieurs solutions HPC pour répondre aux défis actuels et aux nouveaux défis tels que les voitures autonomes.

Voici quelques vidéos présentant nos offres :

 

A vision for real HPC in the cloudhttps://youtu.be/aEPhBSzAqE0

Unlock your innovation with Microsoft Azure HPChttps://youtu.be/0lSZQ_3YY68

How to bring your risk workloads to Azurehttps://youtu.be/73F67GNdZzI

Empowering exploration and production with Azurehttps://youtu.be/OJjlA5846MI

Building a cloud-based HPC environment for the research communityhttps://youtu.be/YMSnV8IE7Oc

Accelerating autonomous vehicle developmenthttps://youtu.be/s8TacBPYjNg

Azure accelerates cloud transformation for the semiconductor industryhttps://youtu.be/IBcKsfimaac

Azure Batch cloud scale containers for HPChttps://youtu.be/r5jxlwJQEPc

Storage options for HPC workloadshttps://youtu.be/XypGhGbSBn4

Deploy end-to-end HPC environment with CycleCloud - https://youtu.be/_Hugv386nsg

 

QUANTIQUE et Talk

L’informatique quantique est une idée ancienne : les premiers concepts ont émergé dans les années 1980 et les algorithmes quantiques fondamentaux ont été trouvé dès les années 1990. Néanmoins c’est aujourd’hui que le domaine connait un véritable avènement, porté notamment par les progrès spectaculaires du hardware quantique (https://www.youtube.com/watch?v=ba88EwG5b0Q).  Les ordinateurs quantiques d’aujourd’hui parviennent déjà à réaliser des tâches hors de portée des plus gros supercalculateurs modernes.

Toutefois cet avantage de l’ordinateur quantique sur son équivalent classique n’a pas encore été démontré sur une tache utile, c’est-à-dire en réponse à une question qu’on se pose par ailleurs. La raison en est la fiabilité encore faible des ordinateurs quantiques : la probabilité qu’un ordinateur quantique fasse une erreur augmente avec le nombre d’opérations successives qu’on lui fait faire. Très vite, cette probabilité est trop importante pour que le résultat affiché par un ordinateur quantique soit digne de confiance.

Afin de réduire drastiquement le taux d’erreur du hardware quantique, Microsoft a produit son effort de recherche et développement sur du hardware quantique topologique. L’avantage de l’approche topologique est que les erreurs locales ne viennent plus corrompre le résultat fourni par un tel ordinateur quantique. Seules des erreurs globales – bien plus rares – restent problématiques. Le hardware quantique topologique ouvre la voie aux applications les plus ambitieuses de l’informatique quantique : la simulation moléculaire (https://www.youtube.com/watch?v=GXZHzjUyAZg) et la résolution de problèmes d’optimisation. La simulation moléculaire peut être un outil de développement durable (https://www.youtube.com/watch?v=JUG9MXB7UK4).

L’enjeu de formation au calcul quantique est aujourd’hui immense (https://www.youtube.com/watch?v=xivcAE4GGWc). Grâce au Quantum Development Kit, on peut dès maintenant se former à cette technologie incontournable. Un module Learn et des katas quantiques permettent d’aiguiser ses connaissances.

 

En partenariat avec

N’hésitez pas à nous contacter pour échanger et aller plus loin.

 

Frédéric AATZ
Azure Business Lead, Microsoft
Alexandre JEAN
HPC AI Technical Specialist, Microsoft

 

Vivien LONDE
Quantum Software Engineer, Microsoft