Intégration et livraison continues avec Accenture DevOps Platform sur Red Hat OpenShift dans Azure

CLOUD & INFRA
Temps de lecture : 1 minutes

Comment outiller une démarche DevOps dans le cadre d’une architecture de conteneurs ? Réponse à trois voix avec Accenture, Red Hat et Microsoft. Et pour cause : nous vous proposons ici de découvrir comment ADOP (Accenture DevOps Platform), l’usine logicielle d’Accenture fonctionne sur la PaaS (Platform-as-a-Service) Red Hat OpenShift dans Azure.

 

Rapport Magic Quadrant 2019 de Gartner – systèmes de bases de données

Lisez les dernières études pour faire des choix informés sur les solutions de systèmes de gestion de base de données sur ce marché de plus en plus concurrentiel.

Télécharger

 

Plateforme open source distribuée sous la forme d’une image Docker, ADOP agrège des outils pré-configurés pour soutenir un cycle de développement rapide. Avec un objectif clair : automatiser la construction d’applications et fournir une boucle d’intégration continue.

 

ADOP - OpenShift dans Azure

 

L’exploitation d’OpenShift apporte plusieurs avantages à ADOP tels que la scalabilité (via les fonctions de scale out), la souplesse dans la gestion des environnements et une homogénéisation de l’expérience utilisateur. En outre, OpenShift étend le champ d’application d’ADOP au-delà du test et du build puisqu’elle permet le déploiement d’applications. À noter que Red Hat fournit aussi avec CloudForms de quoi administrer la solution. Azure de son côté apporte une couche d’infrastructure élastique.

Grâce au travail mené en commun, le déploiement dans Azure de l’ensemble de la stack s’avère particulièrement rapide. Démonstration avec :

  • Sébastien Bro, consultant DevOps, Accenture
  • Laurent Broudoux, Architecte solution PaaS / DevOps, Red Hat
  • Pascal Saulière, évangéliste technique, Microsoft