CONFIANCE NUMÉRIQUE

Comment développer une application mobile embarquant des données sensibles ?

Derrière chaque application mobile, on trouve généralement une base de données. Et, dans le cas de figure d’une application e‐commerce, les chances sont grandes d’avoir à stocker des données sensibles telles que des coordonnées bancaires. Avec quel type de base développer une telle application ? Et comment protéger ces informations sensibles ? Démonstration autour du développement en live d’une application de gestion de salle de concert.

 

Découvrez Azure Cognitive Services

Lancez ou poursuivez le développement de votre IA avec ce guide complet sur l’intégration et la combinaison d’API intelligentes disponibles dans Azure Cognitive Services.

Télécharger

 

Première question : pour quelle technologie opter ? Pour du NoSQL ou pour une base relationnelle ? Au regard de l’application concernée, les informations à manipuler sont structurées et, surtout, la performance finale, du point de vue de l’utilisateur, doit être excellente. Deux critères qui conduisent à privilégier une technologie relationnelle, donc Microsoft SQL Server.

Vous ne disposez pas dans vos murs de la licence SQL Server requise pour motoriser cette nouvelle application ? C’est le moment de recourir aux ressources du cloud et, plus précisément, au service Azure SQL Database. Un service qui peut être instancié avec une capacité initiale limitée, le temps d’évaluer l’application et de la lancer.

 

Service Azure SQL Database
Instanciation d’une base dans le service Azure SQL Database

 

Vous avez vos habitudes dans SQL Server pour créer et manipuler vos tables ? Vous utilisez régulièrement Management Studio pour gérer votre base ? Pas de dépaysement à craindre puisque la base créée via le service cloud est directement accessible depuis Management Studio.

Et les données sensibles ? Comment éviter qu’elles apparaissent en clair ? Bonne nouvelle : inutile d’en passer par un développement. Un simple paramétrage permet de désigner les données qui doivent faire l’objet d’un masquage.

 

Masquage des données dans SQL Database
Masquage des données

 

Pour en apprendre plus, regardez la démonstration complète avec Damien Cudel, chef de marché Data Platform et Franck Mercier, évangéliste technique Data Microsoft France.