Comment accélérer les projets Blockchain de classe entreprise ?
CONFIANCE NUMÉRIQUE

Comment accélérer les projets Blockchain de classe entreprise ?

Si dans le langage courant la notion de « solution blockchain » est souvent évoquée, dans la pratique il s’agit d’un abus de langage. Fondamentalement, la blockchain désigne un protocole de distribution de l’information assez sophistiqué pour se substituer à lui seul à un tiers de confiance. Mais pour composer une solution industrialisable en entreprise, de nombreux services additionnels s’imposent. C’est la vocation des fonctionnalités Blockchain-as-a-Service (BaaS) d’Azure : fournir un environnement complet et accélérer les déploiements.

Des templates pour automatiser le déploiement d’une blockchain

Même pour un POC (Proof of Concept), déployer une infrastructure de blockchain suppose un travail assez fastidieux. Et pour cause : il s’agit de choisir un protocole, de déterminer une topologie de réseau, d’associer des ressources IT, d’activer les piles logicielles requises, de configurer les clients, le réseau, etc. Autrement dit, plusieurs jours de travail en perspective…

Se protéger contre les menaces avancées avec Windows Defender ATP

Comment gagner la bataille de la réactivité face à des attaques toujours plus sophistiquées ? Comment Windows Defender ATP répond à vos besoins de détection ?

Regarder le Webinar

 

D’où l’intérêt de recourir à des templates de déploiement, comme ceux que BaaS d’Azure met à disposition via la marketplace. Ces templates sont disponibles pour les différentes topologies (mono noeud , multi noeuds…) et technologies (Ethereum, Corda, Quorum, hyperledger…). À la clé, des temps de déploiement et activation sensiblement raccourcis qui permettent de tester et d’apprendre à des coûts réduits. Précision : ces templates sont utilisables pour un déploiement dans les régions Azure – et profitent donc de la scalabilité du cloud Azure – mais aussi sur Azure stack en mode cloud hybride.

Une fois l’infrastructure déployée, Microsoft Operations Management Suite peut être mis à contribution pour assurer la supervision.

Un générateur de code pour accélérer le développement

Comment développer une solution blockchain et, là encore, dans des délais et avec des coûts maîtrisés ? La réponse se trouve du côté de Azure Blockchain workbench. Dans les phases de développement, une énergie considérable peut être investie pour développer des fonctions courantes : conception de workflow, intégration avec l’existant, gestion des autorisations, visualisation des transactions de la blockchain…   Azure Blockchain Workbench est le moyen le plus rapide pour démarrer avec la blockchain sur Azure et orchestrer des services tels qu’Azure Active Directory, Azure Key Vault, Azure SQLDB, applications Insights, Azure functions et service bus.  Tout cela autour d’un réseau blockchain pré-configuré et dans un architecture de référence.

Workbench est un outil facile à utiliser avec une interface simplifiée qui permet aux utilisateurs de créer des applications blockchain de bout en bout. Il est équipé d’exemples de workflows  et de contrats intelligents, ainsi que d’une expérience de l’interface utilisateur et de l’administration. Les développeurs, ISV et partenaires  peuvent donc l’utiliser pour réduire drastiquement les coûts de développement.

Azure Blockchain Workbench fournit les fonctions clés et les facteurs de différenciation suivants :

  1. Création simple et automatique d’applications blockchain
    Réduction du temps de développement de POC blockchain de mois en semaines.
  2. Abstraction de la plomberie blockchain
    Abstractions de nombreux aspects complexes de la blockchain, tels que l’identité, la mise en réseau, l’accès aux données, etc.
  3. Intégration automatique de l’application blockchain avec des services non-blockchain
    Création automatique des applications blockchain qui sont intégrées à plusieurs services dans Azure, tels que AAD et Event Hub. Fourniture d’un plan d’intégration des applications blockchain avec Azure.
  4. Plate-forme extensible
    Workbench est conçu pour être modulaire et extensible, de sorte que Microsoft, les clients ou les partenaires peuvent facilement étendre ses capacités. Par exemple, les partenaires peuvent étendre l’accélérateur pour inclure la prise en charge des piles et des scénarios blockchain supplémentaires.

Des services pour intégrer les applications de bout en bout

Par défaut, les technologies de Blockchain se soucient assez peu de l’intégration au sein d’un système d’information d’entreprise. Sans surprise, la mise en œuvre par exemple d’une architecture IoT suppose d’intégrer plusieurs services : pour ingérer les données en amont, pour gérer les clés privées ou encore pour analyser les données. Avec ses fonctionnalités BaaS, la plateforme Azure met tous ses services (sans oublier ceux fournis par les partenaires via la marketplace Azure) à portée des projets Blockchain.

Essayez Windows Defender ATP

Attaques, vulnérabilités, fuites de données… Détectez, analysez et traitez les attaques avancées.

Version d’évaluation

Un framework pour adapter les protocoles aux exigences des entreprises

Qu’il s’agisse de garantir les débits, de parvenir à une latence acceptable des transactions, de préserver la confidentialité des échanges ou encore de minimiser l’impact énergétique, les technologies de blockchain ne satisfont pas, par défaut, les attentes d’une entreprise. Logique : ces technologies ont d’abord été conçues pour fonctionner dans un environnement public, donc potentiellement hostile. Pour contrer les comportements malveillants et assurer l’intégrité d’une telle blockchain publique, chaque nœud exécute ainsi chaque transaction d’où la faible performance de l’ensemble et la consommation énergétique élevée. Acceptables en environnement public, ces compromis le sont beaucoup moins dans un contexte d’entreprise.

Le framework Coco (COnfidential COnsortium), développé en open-source, entend réconcilier les réseaux blockchain avec les exigences de l’entreprise. Pour y parvenir, le framework considère que, dans un contexte d’entreprise, les nœuds sont connus, authentifiés et contrôlés.

Sur la base de cette hypothèse, la puissance de la chaine peut être exploitée autrement pour fournir notamment :
• Des débits et latences similaires à ceux d’une base de données
• Des modèles de confidentialités plus flexibles
• Une gestion des politiques du consortium via une gouvernance distribuée
• Une consommation d’énergie réduite

Ce framework ne dessine pas une nouvelle technologie de blockchain mais apporte des algorithmes pour supporter des processus de consensus plus « efficaces ». Les protocoles existants (Ethereum, Quorum, Corda, ou Hyperledger) peuvent donc s’y adosser. Et inscrire les réseaux blockchain dans des solutions de classe entreprise.

> Pour en savoir plus sur la stratégie Blockchain de Microsoft

N’hésitez pas à consulter ce document signé Marc Gardette, Directeur Technique Secteur Public, Microsoft France