<span class="dquo">«</span> L’<span class="caps">IA</span> va disrupter tous les business »
INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

« L’IA va disrupter tous les business »

Des milliers de personnes ont eu la chance d’y assister en direct, au Palais des Congrès, ou ont pu l’apprécier sur internet. L’intervention d’Harry Shum restera comme un temps fort d’Experiences’17. Le vice-président exécutif de la division IA et des activités R&D de Microsoft a offert une keynote remarquée, didactique et pleine d’humour, montrant très concrètement et très clairement comment l’intelligence artificielle amplifie les capacités des hommes. Nous rendant plus capables, mieux informés et plus efficaces, à même de nous attaquer aux grands problèmes d’aujourd’hui et de demain.

Découvrez Comment l’IA redessine l’industrie du logiciel

L’IA figure-t-elle sur votre plan de développement logiciel ? Découvrez la façon dont votre entreprise peut en tirer parti dans ce rapport de Forrester Research

Télécharger

 

Harry Shum l’a rappelé : santé, industrie, retail, éducation, services financiers, transports, service client… Tous les secteurs sont concernés par la transformation numérique, et tous bénéficieront de l’IA.

 

3 facteurs et une révolution

« Nous sommes à un moment crucial : l’IA va disrupter tous les business » explique Harry Shum, justifiant les efforts de Microsoft dans ce domaine – la division IA & Research est aujourd’hui forte de 8 000 ingénieurs. Une révolution de l’IA rendue possible « grâce à une combinaison de 3 facteurs : une vaste quantité de data ; une puissance informatique extraordinaire, notamment grâce au cloud ; et des algorithmes révolutionnaires, basés sur le deep-learning ».
Illustrations concrètes des possibilités que nous offre l’intelligence artificielle, la reconnaissance vocale en temps réel. Plus rapide, plus précise, elle ouvre de nouvelles perspectives pour la traduction simultanée. Harry Shum s’est livré à une démonstration en temps réel, avec un discours prononcé dans sa langue natale – le chinois – et traduit directement en anglais, l’application ajustant et affinant sa traduction en permanence.

 

Vers le traducteur universel de Star Trek

Laurent Bussard, Senior software design engineer, a ensuite démontré l’incroyable puissance du Presentation Translator, un Add-in de Powerpoint. Capable de comprendre et traduire des présentations, le Presentation Translator y intègre directement des sous-titres dans plus de 60 langues. Et pas seulement dans le langage courant, puisqu’il est aussi à l’aise avec le vocabulaire et les acronymes spécifiques aux présentations techniques et scientifiques. Un pas de plus, selon Laurent Bussard, vers le vieux rêve « du Babel Fish du Guide du voyageur galactique et du traducteur universel de Star Trek ». Et un Translator déjà extrêmement utile pour comprendre une présentation dans une langue étrangère ou la rendre plus accessible aux malentendants.

 

A DÉCOUVRIR AUSSI » L’IA donne des yeux aux machines

Les Cognitive Services à disposition des entreprises

Autant de prouesses offertes par les Cognitive Services : Vision, Speech, Language, Knowledge, Search, Labs… Des algorithmes intelligents, mis à disposition dans Azure, et que les entreprises et organisations peuvent librement intégrer pour enrichir leurs applications, sites web et bots.

  • Vision analyse images et vidéos, décryptant leur contenu et permettant de les identifier, légender et modérer ;
  • Speech permet d’améliorer la reconnaissance vocale, de convertir l’audio en texte, d’utiliser la voix pour vérification ou de reconnaitre un orateur ;
  • Language s’attache à la compréhension des phrases, au-delà des mots. Pour traiter le langage naturel avec des scripts prédéfinis, évaluer les sentiments et les attentes des utilisateurs ;
  • Knowledge fait correspondre des données et des informations complexes et permet de résoudre des tâches telles que les recommandations intelligentes et la recherche sémantique ;
  • Search utilise le machine learning pour améliorer la recherche sur le web, comparant des milliards de pages web, d’images, de vidéos et d’actualités.

5 piliers, donc, déclinés en plusieurs dizaines de composants. Et qui révolutionnent les possibilités des entreprises. Jean-Sébastien Dupuy, évangéliste technique, a ainsi offert une démonstration de Video Indexer. Une API qui permet de retrouver un mot clé dans une conférence, extraire toutes ses occurrences ou encore créer un index de contenus dans une vidéo…

 

A LIRE AUSSI » Informatique quantique : le pari fou de Microsoft

Place ensuite à un chatbot révolutionnaire, capable de générer du code à partir d’une requête orale. Cet agent conversationnel, réalisé pour le site Stack Overflow et intégré à Visual Studio, s’appuie sur le « Microsoft Program Synthesis using Examples SDK » (Prose SDK). Et peut donc aider à écrire un script ou à affiner un algorithme. (Plus d’informations ici, sur Github)

 

L’intelligence artificielle simplifie donc la tâche des développeurs. Et des organisations : Bing for Business permet de retrouver de nombreuses informations sur les collaborateurs (emplacement, agenda, contacts, etc.). Et facilite la gestion des notes de frais.

L’IA  contribue aussi à améliorer le monde. Et cette keynote d’Harry Shum l’a bien montré. Avec par exemple une application qui aide les membres d’une association à protéger le léopard des neiges, une espèce menacée et difficile à localiser. L’API trie les milliers de photos prises par les caméras automatiques posées par l’association, reconnaissant celles comportant un léopard. Et aide ainsi à les localiser, donc à les protéger, tout en déchargeant les membres de l’association d’une tâche répétitive et chronophage.
Autre domaine, autre promesse : Helpicto. Une application qui vient en aide aux personnes souffrant de troubles du langage (personnes avec autisme, malades d’Alzheimer…). Le principe est simple : Helpicto traduit en images les phrases prononcées. Et offre une nouvelle communication, fluide et instantanée, à ceux qui en étaient privés.

Créez votre premier bot intelligent avec l’IA Microsoft

Dans cet Ebook, Anand Raman et Wee Hyong Tok de Microsoft fournissent une feuille de route complète permettant aux développeurs de construire leur première application dotée de l’IA.

Télécharger