Le GDPR, une opportunité ? 4 arguments pour le prouver !

Le 25 mai 2018, toutes les entreprises et organisations opérant en Europe devront être en conformité avec le GDPR. Une obligation, mais surtout une formidable opportunité !

Le GDPR, une oppor­tu­ni­té pour les entre­prises et les orga­ni­sa­tions ? Oui. Voici pourquoi :

Nous avons produit plus de données ces deux dernières années que lors des 5 000 pré­cé­dentes. Cette démul­ti­pli­ca­tion a trans­for­mé le patri­moine infor­ma­tion­nel des entre­prises en un véritable atout stra­té­gique. Un atout d’autant plus inté­res­sant que les avancées de l’Intelligence Artificielle per­mettent de donner du sens à cette énorme masse de données, en imaginant de nouvelles pistes business. Dans ce contexte, il devient pri­mor­dial de protéger cette richesse, en par­ti­cu­lier avec l’augmentation des actes de piratages.

 A lire aussi » Le GDPR, c’est quoi ?  

Le GDPR (general data pro­tec­tion regu­la­tion ou en français RGPD,  règlement général sur la pro­tec­tion des données) est une réponse à ces défis. Et, si la mise en confor­mi­té peut appa­raître contrai­gnante et coûteuse, elle peut aussi apporter de nombreux avantages à votre entre­prise, et ainsi se trans­for­mer en véritable oppor­tu­ni­té. Nous vous expli­quons comment.

Renforcer la relation client

Le GDPR est né de la volonté de rendre aux individus le contrôle sur leurs données per­son­nelles et de les aider à mieux faire respecter leurs droits. En vous mettant en confor­mi­té, vous rassurez vos clients sur le fait que leurs données sont protégées par défaut, et que l’utilisation que vous en ferez sera limitée et trans­pa­rente. Et, si jamais un incident de sécurité survient, vous êtes tenu de mettre vos clients au courant, ce qui leur permet de prendre les mesures néces­saires avant que le problème ne prenne de l’ampleur.

A l’heure où les consom­ma­teurs sont à la recherche de produits toujours plus éthiques, sécurité et trans­pa­rence sont autant d’avantages pour renforcer leur confiance dans la relation que vous éta­blis­sez avec eux… A condition bien sûr de les aider à prendre conscience de ces atouts, grâce à des opé­ra­tions de com­mu­ni­ca­tion, par exemple.

Bénéficier d’une meilleure visibilité sur vos informations

Pour répondre au mieux aux exigences du GDPR, il est néces­saire de conso­li­der les flux de données afin d’aboutir à une vue affinée (données dédou­blon­nées, triées et classées). Si cette vision gra­nu­laire est essen­tielle dans le cadre de la régle­men­ta­tion, c’est aussi un outil précieux pour vos projets métier : vous béné­fi­ciez d’une vue claire et précise des infor­ma­tions dont vous disposez. Une source d’efficacité pour les équipes marketing ou com­mer­ciales qui peuvent tra­vailler avec des sets de data « propres ».

Sur le même sujet » Le GDPR, c’est demain : êtes-vous prêt ?

Imaginer de nouvelles offres

Autre intérêt du GDPR, une oppor­tu­ni­té qui va bien au-delà du marketing. Les bénéfices col­la­té­raux de la mise en confor­mi­té peuvent s’inscrire dans une stratégie globale. Où la donnée devient un véritable vecteur de chan­ge­ment, vers un modèle data-centric.

Outre la conso­li­da­tion des flux, le GDPR fait tomber une barrière qui pouvait freiner la création de nouvelles oppor­tu­ni­tés business en faci­li­tant la por­ta­bi­li­té des données d’un service ou d’un four­nis­seur à un autre. En effet, après le 25 mai 2018 , chaque entre­prise devra pouvoir envoyer leurs données aux citoyens qui en font la demande, dans un format structuré et cou­ram­ment utilisé… ou bien les trans­mettre direc­te­ment à un autre pres­ta­taire (vous ?).

A lire aussi » Comment assurer votre confor­mi­té GDPR grâce au Cloud

Concrètement, cela veut dire que vous pouvez, par exemple, concevoir de nouveaux services en vous appuyant sur des données per­son­nelles stockées dans un envi­ron­ne­ment sécurisé chez un tiers de confiance, dans la mesure où les données restent sous le contrôle du client. La régle­men­ta­tion prévoit ainsi la mise en place de pla­te­forme sur les­quelles les data sont ano­ny­mi­sées, mais poten­tiel­le­ment acces­sibles aux entre­prises, pourvu que le client donne son accord.

Accélérer votre transformation interne

La mise en confor­mi­té est aussi l’occasion de repenser votre fonc­tion­ne­ment interne. En adoptant une politique de pro­tec­tion de la vie privée dès la concep­tion des projets (privacy by design), vous mettez en place une démarche de sécurité de bout en bout, depuis la création et le stockage des données jusqu’à leur obso­les­cence. Avec le GDPR, la question de la pro­tec­tion des données n’incombe donc plus seulement à la DSI, mais aussi aux métiers, qu’il faut donc sen­si­bi­li­ser et former à ses dif­fé­rents aspects.

Ce focus sur la sécurité des data et des process se répercute donc à tous les niveaux de votre entre­prise. Un chan­ge­ment de paradigme qui est aussi l’occasion de faire évoluer vos processus de gestion et de gou­ver­nance des données.