CybersĂ©curitĂ© : 5 chiffres Ă  connaĂ®tre
CONFIANCE NUMÉRIQUE

CybersĂ©curitĂ© : 5 chiffres Ă  connaĂ®tre

Cyberattaques, attention danger. Ransomware, DDoS, phishing, attaques combinĂ©es. Du cloud au BYOD en passant par le travail en mobilitĂ©, les usages et les progrès technologiques ont fait fortement Ă©voluer la question de la cybersĂ©curitĂ©. L’enjeu est devenu clĂ© pour les DSI et les entreprises. La preuve en 5 chiffres-clĂ©s.

81 % des entreprises françaises attaquées

Plus de 8 entreprises sur dix ont Ă©tĂ© visĂ©es par une cyberattaque en 2015. Ce chiffre, avancĂ© par un sondage OpinionWay pour le Club des experts de la sĂ©curitĂ© de l’information et du numĂ©rique, en dit long sur la menace.

Ces attaques prennent des formes très diverses, du ransomware (61 %) au déni de service (38 %) en passant par la défiguration de site web (23 %) ou encore le vol de données personnelles (18 %).

Gestion de la sécurité de Microsoft 365

DĂ©couvrez les diffĂ©rentes fonctions et solutions qui peuvent aider les entreprises Ă  obtenir la visibilitĂ©, le contrĂ´le et les conseils dont elles ont besoin pour gĂ©rer leur sĂ©curitĂ©.

Regarder

CybersĂ©curitĂ© : consacrer 5 Ă  10% du budget de l’entreprise

5 Ă  10 % du budget global de l’entreprise devrait ĂŞtre allouĂ© Ă  la cybersĂ©curitĂ©. C’est en tout cas l’estimation de Guillaume Poupard, directeur de l’Agence nationale de la sĂ©curitĂ© des systèmes d’information (ANSSI). Qui prĂ©cise : « oui, la sĂ©curitĂ© a un coĂ»t, mais ce n’est pas grand-chose comparĂ© au prix Ă  payer lorsqu’on est victime d’une attaque informatique. Â»

Si toutes les entreprises sont des cibles potentielles, les secteurs des nouvelles technologies, des systèmes d’information, des mĂ©dias et tout ce qui touche aux transports, Ă  la logistique et Ă  la grande distribution sont les plus exposĂ©s Ă  des pertes financières lourdes.

800 000 euros : coĂ»t moyen d’une violation de sĂ©curitĂ©

Autre chiffre qui fait froid dans le dos :  se remettre d’une violation de sĂ©curitĂ© coĂ»te en moyenne 800 000 euros. Mais plus l’entreprise est importante, plus les pertes financières le seront aussi. Selon NTT Com Security, se remettre d’une cyberattaque coĂ»terait en moyenne 300 000 euros pour une entreprise de 1 000 salariĂ©s ou moins, et 1,3 millions d’euros pour une entreprise de plus de 5 000 salariĂ©s.

TV5 Monde par exemple, victime d’un piratage de grande ampleur, a dĂ» dĂ©bourser 4,6 millions d’euros pour rĂ©parer les dĂ©gâts causĂ©s sur ses systèmes informatiques. La chaĂ®ne de tĂ©lĂ©vision va aussi devoir investir 2,5 millions d’euros par an pour conserver un niveau de sĂ©curitĂ© suffisant.

Les meilleurs experts et un centre high-tech contre la cybercriminalité

PME, comment relever les dĂ©fis de la cybersĂ©curitĂ© et de la protection des donnĂ©es ? 

Office CafĂ©, votre rendez-vous mensuel en ligne. Rendez-vous avec nos experts pour vous aider Ă  mieux apprĂ©hender la cybersĂ©curitĂ© et le RGPD.

Découvrez l’épisode

Cyberattaques : 9 semaines pour rĂ©parer les dĂ©gâts

Toute cyberattaque engendre, on l’a vu, une perte financière importante. Elle aura aussi un impact nĂ©gatif sur l’image de l’entreprise vis-Ă -vis de ses clients, fournisseurs et prospects. Mais une cyberattaque signifie aussi la perte d’un temps prĂ©cieux. Et l’on ne parle pas d’heures, ni de jours : comme l’indique NTT Com Security, la rĂ©solution de problèmes techniques dus Ă  une cyberattaque est particulièrement chronophage et nĂ©cessiterait en moyenne 9 semaines.

35% des incidents de cybersĂ©curitĂ© dus Ă  des collaborateurs

Trop souvent, la faille vient de l’intĂ©rieur. Â« Il y a souvent, avant tout, des problèmes de comportement humain, oĂą les gens n’ont pas la comprĂ©hension de la menace ni des risques. Â» Pour Philippe Trouchaud, expert en cybersĂ©curitĂ© associĂ© au sein du cabinet PwC, 35 % des incidents sont gĂ©nĂ©rĂ©s par des collaborateurs internes Ă  l’entreprise. Et de prĂ©ciser : « Il existe beaucoup de littĂ©rature sur la cybersĂ©curitĂ©.

Paradoxalement, il y a plĂ©thore de livres très technologiques, mais peu sur les sciences de management sur le sujet. Â» Un phĂ©nomène amplifiĂ© par les tendances centrĂ©es autour du device, telles que le BYOD ou le CYOD, qui nĂ©cessitent pour la DSI un vrai travail d’équilibriste afin de sĂ©curiser l’ensemble de la flotte de l’entreprise tout en accordant une libertĂ© importante au collaborateur.

La sécurité axée sur l’identité

ProtĂ©gez vos employĂ©s en offrant une place centrale Ă  l’identitĂ© dans votre entreprise grâce Ă  Enterprise Mobility + Security, la solution de sĂ©curitĂ© intelligente de Microsoft.

Télécharger