Sécurité informatique : les bonnes pratiques

CYBERSÉCURITÉ
Temps de lecture : 4 minutes

Sécurité informatique : les bonnes pratiques à adopter pour votre système

 

L’informatique prend une place toujours plus importante au sein de l’entreprise, devenant la clé de voûte technique de l’ensemble de l’organisation, et son bon fonctionnement doit être assuré au quotidien. De ce fait, le système informatique doit également être protégé pour éviter tout piratage de données ou rupture du système. Voici les bonnes pratiques à adopter pour maintenir un niveau de sécurité efficace, tant sur le plan des gestes quotidiens que des solutions à mettre en place sur le long terme en matière de cybersécurité.

 

La sécurité axée sur l’identité

Protégez vos employés en offrant une place centrale à l’identité dans votre entreprise grâce à Enterprise Mobility + Security, la solution de sécurité intelligente de Microsoft.

Télécharger

 

Les gestes à adopter par tous au quotidien

 

La protection d’un système informatique commence par l’adoption de gestes par l’ensemble des employés de l’entreprise au quotidien. Ces bonnes pratiques de sécurité informatique commencent par le respect de son matériel et de son utilisation. L’ordinateur de l’entreprise est un outil professionnel et ne doit servir qu’à des tâches professionnelles. Il est donc formellement déconseillé d’en faire une utilisation à des fins personnelles, aussi importantes soient-elles. Une connexion d’une simple clé USB ou d’un objet connecté peut ouvrir la porte à une éventuelle attaque.

D’autre part, l’attribution d’un terminal est, de manière générale, faite de manière individuelle : un utilisateur par poste. Cette règle implique de sécuriser l’appareil avec un mot de passe ou un code d’authentification qui, bien évidemment, ne doit pas être dévoilé. En donnant libre accès à un poste de travail informatique, un collaborateur ne contrôle plus la sécurité de son appareil et met en danger le système dans son ensemble.

De plus, dès lors qu’un collaborateur visite un site sur Internet ou doit installer un logiciel, la vigilance doit être de rigueur dans l’application des bonnes pratiques informatiques. Il est essentiel de toujours bien vérifier la fiabilité du site que l’on visite et des logiciels qu’on envisage d’installer en contrôlant leurs certificats. Les sites non sécurisés sont la cour de jeux préférée des hackers et autres pirates informatiques car ils sont la porte d’entrée des données de votre entreprise. Il en va de même pour les téléchargements. Cette vérification de la clé d’authenticité numérique doit être faite au préalable. De même, faites attention aux mails frauduleux qui souvent installent un programme sans que l’utilisateur ne s’en aperçoive.

 

Lire aussi :  Cybersécurité en France : enjeux et priorités des organisations 

 

Les solutions pour protéger les systèmes informatiques

 

En complément de la vigilance de leurs collaborateurs, les entreprises doivent mettre en œuvre des solutions pour assurer la sécurité informatique de leur système. L’ANSSI a pour cela développé un guide d’hygiène mentionnant des mesures de base à prendre pour la sécurité informatique des organisations publiques comme privées. Et cela passe d’abord par le contrôle sur l’administration du système informatique. Elles doivent définir les règles, mesures d’utilisation et recommandations, ainsi que les utilisateurs autorisés. Elle doivent également pouvoir contrôler l’accès internet grâce à l’installation de pare-feu. Ce contrôle s’étend aussi aux accès Wi-Fi dont la puissance doit se limiter à l’enceinte des locaux pour éviter une connexion sauvage.

Par ailleurs, le système informatique est le cœur d’activité de l’entreprise, les sauvegardes régulières sont donc essentielles. La sauvegarde permet de poursuivre l’activité en cas d’attaque et ainsi ne pas déstabiliser les différentes organisations de l’entreprise. Il est évident que cette sauvegarde doit se faire sur un système externe et des réseaux différents comme le  cloud pour éviter la contamination par l’attaque. En complément de la sauvegarde, des mises à jour régulières sont souvent utiles pour renforcer la sécurité et éviter toute intrusion dans le système.

 

Lire aussi :  PME et sécurité réseau : êtes-vous bien protégé ?

 

Enfin, l’entretien du parc informatique a un impact direct sur sa sécurité. Un inventaire du parc doit mettre en évidence les points faibles et les angles d’attaques possibles des hackers. Pour commencer, chaque ordinateur doit disposer du même système d’exploitation lui permettant ainsi d’avoir les mêmes paramètres de sécurité. Les logiciels antivirus doivent être installés et mis à jour régulièrement sur chaque poste. Enfin, le recours à une entreprise spécialisée dans la sécurité informatique peut s’avérer efficace dans l’exécution de plusieurs recommandations simples de la prévention des risques des systèmes informatiques.

L’évolution du monde informatique se fait à grande vitesse avec parfois le sentiment que chaque entreprise, petite, moyenne ou grande, a du mal à suivre la cadence. Malheureusement, les hackers évoluent également rapidement dans leur œuvre et développent de manière régulière de nouvelles attaques. Les organisations doivent donc redoubler de vigilance en mettant en place les bonnes solutions et les pratiques adéquates pour limiter les risques d’attaques.

 

Gestion de la sécurité de Microsoft 365

Découvrez les différentes fonctions et solutions qui peuvent aider les entreprises à obtenir la visibilité, le contrôle et les conseils dont elles ont besoin pour gérer leur sécurité.

En savoir plus

 

close popup close popup

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Le Best-Of de nos articles tous les mois

Je m'inscris