Embrace – SAP on Azure : un partenariat Microsoft et SAP

CLOUD & INFRA
Temps de lecture : 4 minutes

Depuis plusieurs mois les clients SAP peuvent profiter d’une alliance mise en place entre l’éditeur allemand et Microsoft pour migrer en toute sécurité leurs données et applications SAP dans Azure. Partenaires de longue date, les deux géants du logiciel ont tout mis en œuvre pour faciliter la tâche à leurs utilisateurs et les faire profiter de nouvelles opportunités d’innovation.

Tout est parti d’un double constat. D’un côté, selon le Gartner et IDC, près de 80 % des organisations ayant leurs propres data centers ont d’ores et déjà planifié leurs fermetures d’ici 2025. De l’autre, 75 % des utilisateurs SAP affirment vouloir migrer dans le cloud. Pour SAP et Microsoft, partenaires depuis 25 ans, il y avait là une évidence à s’unir pour mettre à profit expérience, expertise et valeurs partagées. Baptisée EMBRACE et annoncée aux utilisateurs fin octobre 2019, l’alliance s’est créée autour de trois grands axes : simplification, accélération et innovation.

Embrace vise à simplifier l’évolution de ses utilisateurs vers S/4 Hana et le passage dans le cloud public Microsoft à ses utilisateurs. S’il existe effectivement sur le marché d’autres possibilités, la transition vers Azure fait bénéficier aux utilisateurs de l’expérience commune des deux acteurs. Des offres ont ainsi été modélisées pour les architectes référencés pour les applications SAP dans Azure afin d’aider les entreprises à identifier les meilleurs scénarii (IOT, Digital Supply Chain, Customer 360 etc.). Embrace permet également de simplifier de nombreux aspects des projets grâce à un alignement tripartite entre SAP, Microsoft et les systems integrator. Il fournit aux équipes commerciales de SAP et Microsoft une approche go to market cohérente et alignée avec un support commun pour une exécution bout-en-bout des projets.

Microsoft cherche à accélérer l’adoption de ces solutions grâce à des retours d’expériences de clients ayant déjà fait le pas. Des programmes tels que Azure Migrate Program (AMP) ou FastTrack bénéficieront d’équipes dédiées pour SAP sur Azure pour prendre en charge la migration des environnements SAP vers Azure.

Enfin, SAP et Microsoft travaillent main dans la main à une intégration transparente pour offrir à leurs clients des solutions prêtes à l’emploi tirant partie de l’expertise des deux éditeurs. Cela se traduit par exemple par l’intégration des solutions de productivité de Microsoft dans SAP UX (et vice versa), ou l’intégration de la plateforme cloud SAP (SAP Cloud Platform) dans Azure où SAP construira des extensions S/4 et d’autres services prêts à l’emploi. “Une possibilité entièrement nouvelle de mélanger et d’exploiter les données et services des deux mondes”, précise Raja Agrawal, Director Sales SAP on Azure, chez Microsoft.

 

Rapport Magic Quadrant 2019 de Gartner – systèmes de bases de données

Lisez les dernières études pour faire des choix informés sur les solutions de systèmes de gestion de base de données sur ce marché de plus en plus concurrentiel.

Télécharger

Une migration simple et rapidement profitable

Tous les types de scénarii sont envisageables. Qu’il s’agisse, par exemple, de migrations techniques basiques ou de refontes plus profondes du système d’information intégrant une transformation des processus métiers. Pour les utilisateurs, c’est d’abord l’opportunité d’économiser des coûts et de réduire drastiquement non seulement la durée des cycles des projets mais aussi les phases de test. D’autres entreprises sont souvent impliquées lors de ces phases ce qui peut créer des perturbations liées à des temps d’échanges plus longs voire des temps d’arrêt importants du projet.  “La plupart de nos clients choisissent de migrer vers S/4HANA et vers un cloud public en même temps : au lieu de faire trois projets à savoir Migration SAP HANA, migration S/4 puis une migration cloud, ils font tout en un seul projet. Efficacité assurée sur le plan économique et fonctionnel.”, explique Cédric Thomas,  Partner Development Manager pour SAP chez Microsoft.  Côté intégration Embrace est calé sur un accord tripartite dans lequel sont embarqués les partenaires du réseau (conseil, intégration TMA, TMS, etc.). Microsoft a depuis mis à disposition une certification SAP on Azure (AZ 120). Si SAP ne bloque pas la route aux utilisateurs désireux de basculer sur d’autres plateformes cloud, Azure est proposé prioritairement. “Aujourd’hui, c’est la volonté de deux tiers des 200 plus gros clients de SAP de migrer sur Azure. Certains d’entre eux m’ont même confié qu’ils étaient contents de nous voir ensemble”, sourit Raja Agrawal.

Des bénéfices techniques, financier et fonctionnels

Embrace fait bénéficier à l’ensemble des services infrastructures et plateforme SAP de la dynamique Microsoft qui évolue très vite et compte aujourd’hui près de 58 régions dans lesquelles Microsoft installe ses datacenters pour héberger ses propres services Saas. Rappelons au passage que les machines Microsoft sont les seules aujourd’hui à utiliser les processeurs Intel de dernière génération.     “Cela va apporter une véritable élasticité qui permet aux utilisateurs de gérer leurs ressources au plus proche de leurs besoins en les augmentant ponctuellement, par exemple, pour absorber un pic d’activité”, ajoute Jean-Michel Jurbert, Director Cloud Partnerships chez SAP. Derrière, c’est un gain en agilité conséquent notamment grâce à la création en quelques clics d’environnements de test. “En quelques heures, vous pouvez disposer d’une infrastructure dédiée à un projet spécifique”, explique Jean-Michel Jurbert. Les utilisateurs profitent également de l’ensemble des fonctionnalités d’Azure Active Directory pour gérer leurs besoins de sécurité et d’identification. “Cela permet, par exemple, une intégration très simple des projets Single Sign On sur SAP”, illustre Cédric Thomas. Pour les utilisateurs d’Azure, installer directement les services SAP au sein de leur projet n’est plus qu’une formalité.

La garantie d’un partenariat solide et pérenne

S’appuyant sur un partenariat de longue date, Microsoft et SAP exploitent mutuellement leurs produits non seulement pour alimenter leurs propres organisations, mais également pour permettre à leurs entreprises clientes d’exécuter leurs applications et charges de travail les plus critiques avec SAP S/4 HANA sur Azure.”, explique Satya Nadella, PDG de Microsoft. Dans les faits 110 000 collaborateurs Microsoft travaillent sur SAP et ils sont 84 000 chez l’éditeur allemand à utiliser les solutions Microsoft. Plus de 90 % des entreprises Fortune 500 utilisent Azure et 92 % des entreprises Forbes Global 2000 sont des clients SAP. Microsoft et SAP partagent un large réseau de partenaires qui assistent les clients lors de leur migration vers le cloud. Avec un go to market parfaitement aligné pour les deux acteurs, ce partenariat a de très beaux jours devant lui. De quoi dissiper les éventuelles inquiétudes quant à sa pérennité. « A l’avenir nous nous dirigerons vers une permutation des front end. Un utilisateur pourra passer par les applications Microsoft pour exécuter ces business process au sein de SAP et inversement”, se projette Raja Agrawal. 

Credit photo : Photo by NASA

https://unsplash.com/photos/Q1p7bh3SHj8

Apprenez à déployer une plateforme Windows Virtual Desktop

Dans ce 1er webinar en 6 parties, nous verrons comment configurer tous les prérequis pour mettre en service un tenant Windows Virtual Desktop et déployer un premier pool d’hôtes Windows 10 avec Office 365.

Je regarde