6 techniques pour stimuler la créativité en entreprise

COLLABORATION
Temps de lecture : 3 minutes

L’innovation, levier de succès ? Plus que jamais. Dans un monde toujours plus concurrentiel, les entreprises doivent inventer des solutions inédites, pertinentes et originales. Donc stimuler la créativité des collaborateurs pour se distinguer, innover… et rester dans la course. Comment relever ce défi ? En commençant par suivre ces 6 conseils.

Comment accompagner la croissance de votre PME en toute sécurité ?

Découvrez dans ce webinar comment développer votre entreprise en améliorant la créativité individuelle et collective au travers d’une collaboration en temps réel, à tout moment et de n’importe où.

S’inscrire

Mais d’où viennent les idées nouvelles ?

Pour germer et se développer, les concepts innovants et les idées nouvelles nécessitent un terreau fertile : un environnement favorable aux échanges, au partage des informations et des connaissances et à la collaboration.

Qui plus est, une bonne idée ne naît pas du jour au lendemain. Elle est souvent précédée de multiples essais qui, en triant ce qui fonctionne de ce qui est voué à l’échec, ont directement participé à son incubation. Par conséquent, l’écosystème le plus propice aux idées novatrices est celui qui leur permet de se confronter, de s’hybrider, ou même de disparaître… pour mieux renaître !

Comment favoriser la créativité dans l’entreprise ?

1. Inciter les effectifs à partager leurs idées

Comment remettre au goût du jour le concept classique de la boîte à idées ? En mettant en place un réseau social d’entreprise. En favorisant la discussion pour créer une dynamique propice au partage des idées et en décloisonnant les barrière hiérarchiques et générationnelles, un RSE contribue à encourager et à valoriser les initiatives individuelles ou collectives de vos collaborateurs et à stimuler leur créativité.

2. Proposer des outils de travail collaboratifs

 De nombreux services facilitent la communication : outils de visioconférence pour les réunions à distance, plateformes collaboratives permettant l’écriture à plusieurs mains de documents ou écrans interactifs pour le travail d’équipe. L’objectif ? Libérer le « pouvoir du groupe », bâtir davantage de passerelles et d’échanges, dynamiser les interactions et faire naître les idées.

A lire aussi » Ces 5 situations que vous auriez évitées avec une workplace plus agile 

Gestion de la sécurité de Microsoft 365

Découvrez les différentes fonctions et solutions qui peuvent aider les entreprises à obtenir la visibilité, le contrôle et les conseils dont elles ont besoin pour gérer leur sécurité.

En savoir plus

3. Préserver les espaces d’échange informels

Les entreprises tendent à privilégier les espaces formels d’échanges (bureaux partagés, salles de réunion) aux espaces informels, alors que ces derniers sont tous aussi importants pour le partage d’informations ! Cafétérias, cantines, espaces détente, machines à café… ces lieux de discussion, loin d’être superflus, demeurent un instrument puissant pour l’apprentissage, la transmission des savoirs… et la convivialité.

4. Passer au « design thinking »

Le design thinking est un mode de management qui fait appel à l’intelligence collective : des équipes multidisciplinaires sont chargées d’apporter une réponse inédite à un problème donné. L’avantage de cette méthode de travail ? Intégrer l’expérience utilisateur très en amont,  dès la conception, pour répondre précisément aux besoins exprimés.

A lire aussi (en anglais) : Comment Microsoft utilise le design thinking pour transformer ses produits

Le guide ultime des outils de conversation

Ces outils doivent être suffisamment flexibles pour répondre à vos besoins tout en respectant vos conditions essentielles.

Télécharger l’eBook

5. Intégrer les clients au processus d’innovation

Quitte à décloisonner vos équipes, pourquoi ne pas aller encore plus loin ? Inviter vos clients à participer au processus de création ! Ecoutez leurs idées concernant vos futurs produits, faites-les participer au prototypage des concepts.… Une forme d’open innovation particulièrement appréciée, qui vous assure, en plus, la fidélité des consommateurs.

6. Accorder un droit à l’erreur

Ne l’oubliez pas : chaque bonne idée est précédée d’essais infructueux. Mais vos collaborateurs oseront moins être forces de propositions s’ils ont le sentiment de prendre en risque et que leur idée pourrait leur être reprochée. Le manager joue donc un rôle majeur pour encourager, soutenir, plutôt que blâmer après un échec. Car  un superboss se doit de libérer le potentiel créatif, pas de le brider…

Passez sur Teams !

Les experts Microsoft peuvent vous accompagner dans la mise en place de Microsoft Teams pour assurer la continuité de votre activité.

En savoir plus

 

close popup close popup

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Le Best-Of de nos articles tous les mois

Je m'inscris