HOLOLENS

Airbus innove grâce à la technologie HoloLens 2

En tant que leader mondial de l’aéronautique, de l’espace et des services associés, le Groupe Airbus fabrique notamment plus de la moitié des avions commerciaux du monde, avec 10 000 avions produits en 40 ans. Aujourd’hui, l’objectif de l’entreprise est de construire 20 000 avions dans les 20 prochaines années : un défi colossal qui implique d’être à la pointe de l’innovation. Pour faire de cet objectif une réalité, le Groupe utilise aujourd’hui le casque de réalité mixte HoloLens 2.

A propos de la technologie HoloLens

La technologie holographique de Microsoft, appelée « réalité mixte » parce qu’elle combine le monde physique et le monde numérique. Avec la réalité mixte, les informations numériques vont au‐delà des écrans bidimensionnels pour entrer dans un monde tridimensionnel utilisant des hologrammes, des images constituées de lumière et de son.

Le casque HoloLens 2 de Microsoft est l’aboutissement des progrès réalisés en matière d’intelligence artificielle (IA), de conception matérielle et de développement en réalité mixte. Il permet aux utilisateurs d’interagir physiquement avec les hologrammes. En d’autres termes, les utilisateurs peuvent voir et manipuler dans l’espace des images holographiques en tant que telles ou combinées à des objets physiques réels.

 

La réalité mixte pour atteindre de nouveaux sommets ?

« Notre défi pour les années à venir est de fabriquer plus d’avions, plus vite. Et pour cela, nous devons fournir de meilleurs outils de travail à nos employés et leur permettre d’être encore plus efficaces dans leur métier. Nous devons placer la barre plus haut », déclare Jean‐Brice Dumont, vice‐président exécutif de l’ingénierie chez Airbus.

« Pour relever ce défi, nous comptons sur une forte utilisation de la réalité mixte ; c’est la raison pour laquelle nous avons noué un partenariat avec Microsoft », explique Jean‐Brice Dumont.

Pourquoi Airbus utilise la réalité mixte ?

La technologie de réalité mixte de Microsoft peut, par exemple, permettre aux opérateurs de production d’Airbus d’accéder aux informations et aux instructions en mode « mains libres », sans interrompre la tâche en cours. Elle peut également être une aide à la formation sans mobiliser d’équipements coûteux ou même sans que l’apprenant n’ait à se déplacer là où se trouve l’appareil. Ce n’est que le début : Airbus a identifié plus de 300 scenarios d’usage pour la réalité mixte.

L’intelligence artificielle dans l’entreprise : gagnez en efficacité !

Découvrez la vision de Microsoft sur des solutions globales d’IA et les domaines clés où nous croyons que l’IA peut avoir le plus d’impact.

Télécharger

Quels en sont les bénéfices ?

« La réalité mixte peut nous aider à améliorer la qualité, la sûreté et la sécurité », se réjouit Jean‐Brice Dumont. « Le taux d’erreurs humaines est considérablement réduit et, dans le domaine aérospatial, une meilleure qualité, c’est une meilleure sûreté, avec bien sûr la sécurité associée. »

Comment s’est passé la mise en œuvre ?

Airbus étudie cette technologie depuis plusieurs années et a commencé à travailler avec Microsoft sur des solutions de réalité mixte voici déjà quatre ans. Le géant de l’aérospatiale a obtenu des résultats impressionnants lors des essais et du déploiement de cette technologie sur de nombreux aspects, notamment dans le cadre de la formation, de la conception et de la fabrication.

Ces solutions vont bénéficier des fonctionnalités avancées de HoloLens 2, le casque de réalité mixte dernière génération de Microsoft, et d’un portefeuille croissant d’applications et de services de réalité mixte de Microsoft et de partenaires du secteur.

 

Quels sont les cas d’usage de la réalité mixte pour l’entreprise ?

La réalité mixte permet notamment aux apprenants de se former dans un environnement virtuel immersif ; nul besoin de pièces ou d’avions physiques réels. Cet environnement 3D peut offrir des fonctions que la formation de terrain ne permet pas, par exemple la capacité à visualiser les éléments en trois dimensions sous n’importe quel angle.

HoloLens permet également aux ingénieurs Airbus de tester virtuellement leurs conceptions afin de déterminer si elles sont prêtes pour la phase de fabrication. La réalité mixte accélère ainsi le processus de façon considérable, réduisant jusqu’à 80 % le temps nécessaire.

Grâce à cette technologie, les ouvriers de la chaîne de production peuvent également accéder à des informations cruciales tout en gardant les mains libres. Des informations numériques, telles que des instructions ou des diagrammes, peuvent être superposées sur une pièce réelle afin de faciliter les tâches complexes ou impliquant des composants difficilement accessibles. Ces solutions de réalité mixte ont permis à Airbus de réduire le temps de fabrication d’un tiers tout en améliorant la qualité.

Avec la réalité mixte, les salariés peuvent également effectuer leur travail de la manière la plus efficace et ergonomique possible, ce qui a une incidence directe sur l’amélioration des performances, confirme Barbara Bergmeier, chef des opérations chez Airbus Defense and Space.

« L’accès aux informations appropriées, au moment voulu, en mode mains libres, permet non seulement d’améliorer la qualité, mais également la sûreté, et c’est précisément ce que nous recherchons. La qualité est impossible si l’on n’y intègre pas le bien‐être de nos collaborateurs », conclut‐elle.

 

Quels sont les usages de la réalité mixte pour les clients d’Airbus ?

Airbus ne se contente pas de créer des solutions pour son personnel. Le groupe a également développé des solutions prêtes à l’emploi pour ses clients, de manière qu’ils puissent également bénéficier de l’expertise d’Airbus en matière de solutions de réalité mixte. Au salon International de l’Aéronautique et de l’Espace (SIAE) de Paris‐Le Bourget, Airbus a commencé à commercialiser ces solutions en partenariat avec Microsoft sur HoloLens 2.

« HoloLens 2 est né de l’idée qu’il devait être conçu pour le client, par le client », remarque Alex Kipman, technical fellow du groupe Cloud et IA de Microsoft. « Depuis longtemps, Airbus est un partenaire stratégique pour la construction de l’avenir des solutions de réalité mixte pour un environnement industriel et nous avons beaucoup appris grâce à eux. Nous nous réjouissons de poursuivre ce partenariat alors même que nous commençons notre voyage dans cette ère nouvelle de l’informatique, l’ère de la réalité mixte et de l’intelligence artificielle. »

Les bases de l’intelligence artificielle pour votre entreprise

Préparez‐vous à rejoindre le 85 % des entreprises qui utiliseront l’intelligence artificielle d’ici 2020.

La première solution proposée dans le cadre de ce partenariat est un programme de formation de réalité mixte commercialisé avec Japan Airlines (JAL). Il permet aux techniciens de maintenance et au personnel navigant de se former dans un environnement holographique en 3D et d’avoir accès aux instructions, tête haute, mains libres, tout en effectuant leur travail.

Par ailleurs, Airbus lancera une solution de cartographie collaborative qui permet aux acteurs des secteurs de la défense et de l’aérospatiale de se connecter virtuellement, de partager rapidement des données spatiales et d’interagir avec des environnements virtuels complexes pour planifier et préparer les missions.

Airbus travaille aussi sur les demandes d’autres clients intéressés par des solutions de réalité mixte pour la maintenance, la formation et la collaboration à distance.

 

Le partenariat entre Microsoft et Airbus ?

La collaboration d’Airbus et de Microsoft sur la réalité mixte n’a pas pour seule vocation d’aider l’entreprise à atteindre ses objectifs internes. Cette innovation technologique s’inscrit fondamentalement dans le cadre de la vision stratégique du constructeur : devenir leader mondial des services numériques pour l’industrie aérospatiale.

« Au vu de ce que nous avons accompli ces quatre dernières années, nous sommes très confiants dans les perspectives de cette collaboration future avec Microsoft », déclare Jean‐Brice Dumont. « Pour nous, c’est vraiment une façon de mener notre transformation numérique. Les facettes sont multiples, mais la réalité mixte et HoloLens 2 sont des atouts majeurs pour l’avenir d’Airbus. »